26 avril 2018
Salon du cheval 2018
Une vitrine incontournable pour découvrir le monde des chevaux!
Par: Véronique Lemonde
Max Clément, de Konifer, Jonathan Lebeault, président du Salon du cheval, Frank Innocenti, des Productions I, Annie Deslauriers, vice-présidente du Salon du cheval, Arthur Fortin, d’Art-ur Sellerie, et Marie-Josée Lefebvre, des Brasseurs du Monde, étaient réunis pour lancer le Salon du cheval.

Max Clément, de Konifer, Jonathan Lebeault, président du Salon du cheval, Frank Innocenti, des Productions I, Annie Deslauriers, vice-présidente du Salon du cheval, Arthur Fortin, d’Art-ur Sellerie, et Marie-Josée Lefebvre, des Brasseurs du Monde, étaient réunis pour lancer le Salon du cheval.

Pour une huitième année, dont la quatrième à Saint-Hyacinthe, le Salon du cheval offrira aux visiteurs, du 4 au 6 mai, un événement incontournable permettant de rassembler en un seul lieu des intervenants ayant tous en commun un amour et une passion indéniables pour les chevaux.

Publicité
Activer le son

C’est ainsi qu’au-delà des quelque 15 000 visiteurs attendus pour cette édition, c’est au moins 1 500 intervenants et bénévoles de tout acabit qui seront sur place à Espace St-Hyacinthe. 

Cette année, c’est Événement Équestre Québec, sous l’égide de Jonathan Lebeault, qui reprend le flambeau de l’organisation du Salon du cheval, après François Pépin et Josée Maheu, les fondateurs de l’événement il y a huit ans. « C’est tout un honneur pour mon équipe et moi-même de prendre la relève après tout ce que M. Pépin et son épouse ont fait pour le Salon. Je suis fier de notre travail et des nouveautés que nous présentons aussi cette année », indique M. Lebeault à titre de président du Salon du cheval.

En plus des 250 spécimens de chevaux de toutes races sur place et d’une centaine d’exposants, le Salon du cheval accueillera le Master Challenge Course de cowboy extrême, au Centre BMO, le vendredi 4 mai, à 20 h. Pour l’occasion, un tout nouveau stade BMO sera aménagé pour les différentes compétitions du Salon du cheval. Ce nouveau manège de compétition ajoutera une surface de plus de 100 000 pieds carrés à l’événement. « Nous sommes également fiers d’amener pour la première fois un programme complet de classique et des compétitions de sauts d’obstacles. Ce sera très intéressant pour les visiteurs de découvrir cette compétition », ajoute M. Lebeault.

Une programmation étoffée

L’aspect compétitif sera vraiment mis de l’avant pour cette édition du Salon du cheval. Le samedi, en soirée, toujours au Centre BMO, une véritable compétition de Gymkhana aura lieu dans une ambiance festive et western. Puis, des forgerons de partout se donneront rendez-vous durant les trois jours, au chapiteau de la forge, pour concourir dans un environnement où chaleur, martèlement et créativité se côtoieront. D’autres compétitions se succéderont aussi comme le horse-ball et la maniabilité à l’attelage.

En plus de plusieurs conférences et démonstrations variées, le Salon du cheval présentera à nouveau son Gala des arts équestres sous le thème cette année de Versailles. Les visiteurs pourront, entre autres, y voir à l’œuvre l’artiste équestre Charles-François Ménard, un ancien de Cavalia. salon-du-cheval.com

image