12 mars 2020
Foire du livre de Saint-Hyacinthe
Une vitrine pour des auteurs locaux
Par: Maxime Prévost Durand

Les auteures maskoutaines Kim Messier et Julie Royer seront notamment à la Foire du livre de Saint-Hyacinthe cette année. Photo Patrick Roger et gracieuseté

Depuis ses tout débuts, la Foire du livre de Saint-Hyacinthe se fait un point d’honneur d’offrir une vitrine à des auteurs locaux. Une tradition qui se poursuivra pour sa 12e édition, qui s’entame aujourd’hui et se poursuit jusqu’à dimanche.

Publicité
Activer le son

Parmi la cinquantaine d’auteurs qui défileront aux Galeries St-Hyacinthe durant ces quatre jours d’activités, une dizaine proviennent de la Montérégie et six d’entre eux sont de Saint-Hyacinthe même.

« Ça a été mon premier “salon du livre”, se souvient Kim Messier, une auteure originaire de Saint-Hyacinthe, maintenant installée à Granby. J’étais vraiment stressée et fébrile, je n’avais jamais fait ça signer des livres derrière une table et me retrouver avec d’autres auteurs. J’étais vraiment énervée. Je vais m’en rappeler toute ma vie. »

Ce premier passage à la Foire du livre de Saint-Hyacinthe, elle l’avait fait à l’occasion de la sortie de ses livres Le Placard et Coming Out, deux romans pour adolescents et jeunes adultes parus au sein de la collection Tabou des éditions De Mortagne. Depuis, elle a fait paraître quatre autres romans – trois pour un public féminin adulte et un autre dans la série Menvatts des éditions AdA.

Elle parcourt maintenant certains des plus grands salons du livre de la province, dont ceux de Sherbrooke, de Québec et de Montréal. Sa séance de dédicaces à la Foire du livre, samedi prochain, sera seulement sa deuxième présence à ce rendez-vous maskoutain. « C’est comme si je revenais chez moi », dit-elle.

L’auteure jeunesse Julie Royer, que l’on connaît aussi pour son personnage Gribouille Bouille, a grandement contribué à instaurer cette tradition de faire une place aux auteurs d’ici à la Foire du livre de Saint-Hyacinthe. Elle a même fait partie du conseil d’administration aux tout débuts, ce qui lui a permis de défendre la volonté de l’Association des auteurs de la Montérégie d’avoir des auteurs de la région parmi ceux présents à ce rendez-vous. Ceux-ci sont d’ailleurs identifiés sur la programmation de la Foire du livre.

« On a travaillé fort pour que ce soit une occasion pour les membres de l’Association de rencontrer leur public. […] C’est resté dans l’ADN et je suis contente de voir que ça a bien grandi », souligne Julie Royer.

Elle est elle-même présente, en tant qu’auteure, depuis la toute première édition et n’en a que très peu raté. Elle est à nouveau de la partie cette année, quelques semaines après avoir fait paraître le 7e tome de sa série Les 4Z, intitulé « Guimauves grillées et monstre marin ». Elle offre ce matin (jeudi) un atelier scolaire à des jeunes de 3e et de 4e année du primaire, puis elle tiendra une séance de dédicaces sur l’heure du diner.

En plus de Julie Royer et Kim Messier, les auteurs de Saint-Hyacinthe Serge Locas (Les Cavaliers de la sauge), Lily Chagnon (Le cœur de l’Oealys), Julie Parenteau (Femme cherche homme aimant le meurtre) et Roxane Brouillard (Mon chien banane) seront présents à la Foire du livre au cours de la fin de semaine pour rencontrer les visiteurs.

image