12 août 2021
Usine de biométhanisation : Saint-Hyacinthe postule pour une chaire de recherche
Par: Sarah-Eve Charland

La Ville de Saint-Hyacinthe souhaite accueillir une chaire de recherche à son usine de biométhanisation et est prête à y investir la somme de 250 000 $ sur cinq ans. Photothèque | Le Courrier ©

La Ville a déposé sa candidature pour participer à une chaire de recherche de l’École de technologie supérieure. Celle-ci serait consacrée à la valorisation des matières organiques et du recyclage en collaboration avec l’usine de biométhanisation de Saint-Hyacinthe.
Publicité
Activer le son

En séance du conseil municipal du 2 août, les élus se sont engagés à contribuer à la hauteur de 50 000 $ par année pour les cinq prochaines années. À cela s’ajoute une contribution en locaux et en ressources humaines. D’autres partenaires publics et privés devraient se greffer à ce projet assujetti à un financement global d’environ un million de dollars.

Depuis 2018, la Ville considère la possibilité de créer une chaire de recherche visant à optimiser l’usine de biométhanisation. « Pour la Ville de Saint-Hyacinthe, la création d’une chaire de recherche est le moyen le plus conséquent pour lui assurer de demeurer un chef de file dans ce domaine spécifique de la biométhanisation », affirme le conseiller municipal Donald Côté.

Les élus espèrent que la chaire de recherche sera lancée dès l’automne 2021.

image