19 août 2021
Usine Exceldor à Saint-Hyacinthe : une décision imminente de la CPTAQ
Par: Le Courrier

Image Exceldor

Publicité
Activer le son

Chaque partie ayant eu la chance d’intervenir par écrit à la suite du changement d’orientation de la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) à l’égard de la demande d’exclusion de 24 hectares présentée par la MRC des Maskoutains, l’organisme n’a pas jugé utile d’inviter les parties à débattre une dernière fois devant les commissaires. À la CPTAQ, on a confirmé au COURRIER que le dossier était maintenant rendu à l’étape de la rédaction de la décision. Celle-ci pourrait tomber d’une journée à l’autre. Après avoir émis une première orientation négative, la CPTAQ a fait volte-face à la mi-juin en ouvrant la porte à l’exclusion d’une parcelle de 10 hectares au profit de la coopérative Exceldor. Cette concession doit lui permettre de construire un nouvel abattoir, en remplacement de celui de Saint-Damase. À la lumière de cette décision surprise de la CPTAQ, la MRC avait réclamé 3 hectares supplémentaires afin de garantir à Exceldor la possibilité de réaliser les deux phases de son projet estimé à 450 M$. Pour sa part, l’Union des producteurs agricoles de la Montérégie a répété son opposition à toute concession de terre agricole à l’égard de la MRC des Maskoutains ou de la Ville de Saint-Hyacinthe.

image