2 avril 2015
Valérie Carpentier : la voix florissante
Par: Amilie Chalifoux
Valérie Carpentier : la voix florissante

Valérie Carpentier : la voix florissante

Depuis sa participation à la populaire émission télévisée

Elle sera de passage, demain, à Saint-Hyacinthe pour présenter son premier album de compositions originales L’Été des orages certifié or seulement deux mois après le lancement.

Il faut dire que son cheminement artistique a été plutôt inhabituel, comme en convient la gagnante de la première édition.

« J’ai fait mes débuts à la télévision et fait ensuite des spectacles alors qu’habituellement les gens font l’inverse. Dans mon cas, le public me connaît pour ma ­participation à l’émission [La Voix] alors que, de mon côté, je commence à connaître le public. C’est plutôt étrange », confie Valérie Carpentier en entrevue avec LE COURRIER.

Maintenant âgée de 21 ans, la chanteuse a pris de l’assurance et s’est approprié à sa manière les pièces écrites pour elle par Ariane Moffatt, Carol Facal, Daniel Bélanger, Marie-Pierre Arthur, Yann Perreau, Amylie et Alex Nevsky.

« J’ai choisi chaque chanson de l’album avec beaucoup de soin. Ce sont des textes dans lesquels je me reconnais avec un style musical des années 60 et une influence un peu française et jazzy. Bien que ce soit de la pop, c’est un album qui selon moi se ­démarque », explique la chanteuse.

L’opus comprend bien sûr À Fleur de Peau, pièce que lui a composé son mentor Ariane Moffatt pour la grande finale de l’émission, puis Le Rendez-vous, titre qui lui a valu une nomination pour la chanson populaire de l’année au dernier Gala de l’ADISQ.

Parmi les 13 chansons de L’Été des orages, celle qui figure en tête de toutes, La Rose Rouge, est la seule composition de l’artiste. Cette dernière entrevoit d’ailleurs de ­prochaines pièces à titre d’auteure-compositrice. Ce à quoi elle s’adonnera cet ­l’automne, aussitôt la tournée terminée.

« J’ai déjà un nouvel album en tête et j’ai l’intention d’écrire et composer mes propres chansons », confirme-t-elle.

L’image d’une grande chanteuse

Si elle a pu paraître timide devant les caméras, il en est tout autrement sur scène. Elle connait les attentes du public envers elle et ne limite pas les efforts pour « offrir de la qualité ».

« Je veux amener les gens ailleurs. J’ai étudié le jazz et je m’en inspire pour apporter une ambiance de style cabaret et un côté un peu feutré au spectacle. C’est chaleureux et vintage. Je veux que les gens oublient leur ­quotidien. »

En plus des pièces de son premier album, la chanteuse interprètera quelques pièces de grandes interprètes qu’elle admire comme Adèle, Édith Piaf et Barbara.

Valérie Carpentier sera sur les planches du Centre des arts Juliette-Lassonde, ­demain vendredi, à 20 h 30.

image