27 février 2013
Valérie Tanguay, joueuse junior de l’année au Québec
Par: Maxime Prévost Durand
Pour ajouter à une année 2012 exceptionnelle, la golfeuse Valérie Tanguay a été nommée joueuse junior féminine de l'année par Golf Québec.

Pour ajouter à une année 2012 exceptionnelle, la golfeuse Valérie Tanguay a été nommée joueuse junior féminine de l'année par Golf Québec.

L’année 2012 a été exceptionnelle pour la jeune Maskoutaine Valérie Tanguay et Golf Québec n’a pas manqué de le souligner. Le titre de joueuse junior féminine de l’année au Québec lui a été décerné, un honneur qui récompense plusieurs années de travail.

Publicité
Activer le son

« Je suis fière de cet honneur, affirme d’entrée de jeu la golfeuse de 17 ans. Les efforts que j’ai mis dans mon jeu l’été passé ont porté leurs fruits. »

Valérie a remporté deux compétitions prestigieuses en 2012, à commencer par le Championnat québécois junior féminin au courant de l’été pour poursuivre sur sa lancée au Championnat canadien collégial à l’automne, dernière compétition de l’année.« J’ai fini la saison sur une note positive, en jouant une ronde de 67 qui me permettait de battre le record du parcours (le Oshawa Golf and Curling Club), un record vieux de 104 ans. J’étais super contente, surtout que j’étais la plus jeune dans la compétition », raconte-t-elle, les yeux encore pétillants.Les nerfs ont été solides pour remporter cette dernière compétition, puisqu’elle pointait au 3e rang avant la ronde finale. « Le niveau de pression était grand, surtout que quelques représentantes de mon école, le Champlain St. Lawrence College, avaient remporté ce tournoi par le passé. Mais j’aime jouer de cette façon. C’est une poussée d’adrénaline. »Valérie se dit une joueuse beaucoup plus mature et forte mentalement, un aspect important dans le jeu. « Je sais mieux gérer un mauvais coup et le stress. C’est ce qui permet parfois de retrancher un ou deux coups. »Ces deux triomphes et une notable 23e position au Championnat canadien junior féminin lui ont permis d’être nommée à la fin de l’automne 2012 au sein de l’Équipe nationale de développement des moins de 22 ans. Déjà bien entourée par l’équipe d’entraîneurs de l’Académie de golf Fred Colgan (AGFC) au Collège St. Lawrence, Valérie pourra bénéficier d’une supervision encore plus grande grâce à cette sélection. « Ça peut amener la petite touche qu’il faut à mon jeu pour monter d’un cran. Je vais jouer contre les meilleures tout en apprenant à leurs côtés. »Elle s’envolera au cours des prochains jours pour la Floride avec l’Équipe nationale de développement pour s’entraîner au Orange County Golf Club à Winter Garden, près d’Orlando.La préparation en vue de la prochaine saison s’amorcera déjà, surtout que de grosses compétitions l’attendent encore une fois en 2013. Il y aura d’abord les Jeux du Canada à Sherbrooke où elle compte bien représenter le Québec. Par la suite, un choix devra être fait entre une participation au Championnat junior amateur et le US Girls’ Junior Championship, tenu tous les deux dans la même partie du calendrier.À sa dernière année collégiale, 2013 sera déterminante pour l’avenir de Valérie. Elle tentera de se faire valoir auprès des universités canadiennes et américaines. Certaines auraient déjà démontré de l’intérêt.

image