12 décembre 2013
Rue des Seigneurs Est
Vers l’interdiction du trafic lourd
Par: Le Courrier
La Ville de Saint-Hyacinthe pourrait bientôt demander officiellement au MTQ de détourner le trafic lourd de la rue des Seigneurs Est, à Sainte-Rosalie.

La Ville de Saint-Hyacinthe pourrait bientôt demander officiellement au MTQ de détourner le trafic lourd de la rue des Seigneurs Est, à Sainte-Rosalie.

Le conseil municipal de Saint-Hyacinthe est prié d’adresser deux nouvelles requêtes au ministère des Transports du Québec (MTQ) dans le dossier du camionnage par la rue des Seigneurs Est, et l’une d’elles concerne l’interdiction pure et simple du trafic lourd sur cette voie qui traverse le noyau villageois de Sainte-Rosalie.

publicité

Ce moyen de mettre fin aux misères des résidants du secteur n’est pas une idée nouvelle, mais la Ville ne l’a encore jamais présenté au MTQ comme solution à ce problème de circulation lourde. Elle le fera maintenant si les élus donnent suite à la proposition que leur a soumise, à leur séance de lundi dernier, la porte-parole du comité de sécurité de la rue des Seigneurs Est, Andrée Corbeil. Elle a présenté la chose comme une « solution temporaire » en attendant la construction d’une voie de contournement des zones urbanisées dans le secteur sud de Saint-Hyacinthe.

L’autre requête de Mme Corbeil concerne un élément du dossier qui a déjà fait l’objet d’une demande de la Ville au MTQ. Il s’agit de la réduction de la limite de vitesse de 70 à 50 km/h sur toute la longueur de la rue des Seigneurs Est, à Sainte-Rosalie, par le prolongement de la zone de 50 km/h sur le tronçon compris entre l’avenue des Érables argentés et l’autoroute 20.« Je suis entièrement d’accord avec ce que demandent Mme Corbeil et son groupe », a déclaré le conseiller du district Sainte-Rosalie, Donald Côté, en invitant le conseil à procéder à l’examen des deux requêtes.Elles seront d’abord étudiées par le comité circulation et sécurité routière, sur lequel siège toujours le conseiller Alain Leclerc; le comité transmettra ensuite ses recommandations au conseil municipal.La Ville pourrait donc entreprendre bientôt une démarche officielle auprès du MTQ pour qu’il accepte que le trafic lourd soit détourné de la rue des Seigneurs Est par l’autoroute 20, au nord et la route 116, au sud. La route 116 deviendrait alors la principale voie alternative pour les camions utilisant habituellement la rue des Seigneurs Est comme lien avec l’autoroute 20.Le conseiller Côté a indiqué au COURRIER qu’il avait amorcé les premières discussions à ce sujet avec le député de Saint-Hyacinthe, Émilien Pelletier, il y a environ deux ans.

image