14 mai 2015
Camp de santé de Saint-Hyacinthe
Vibrations positives pour les jeunes
Par: Amilie Chalifoux
Marc-Aurèle Ouellette, président du Camp de santé de Saint-Hyacinthe; Claude Corbeil, maire; et Patrick Lagacé, président d’honneur de la ­souscription; entourés des musiciens du Rock in time.  Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Marc-Aurèle Ouellette, président du Camp de santé de Saint-Hyacinthe; Claude Corbeil, maire; et Patrick Lagacé, président d’honneur de la ­souscription; entourés des musiciens du Rock in time. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le Camp de santé de Saint-Hyacinthe lance sa campagne de financement 2015 pour permettre au plus grand nombre de jeunes possible de vivre l’expérience des camps de vacances. Cette année, l’organisme a prévu une activité-­bénéfice haute en décibels avec un spectacle du groupe

Publicité
Activer le son

La soirée se tiendra le 27 mai au Centre des arts Juliette-Lassonde et mettra en vedette des gens issus du domaine des affaires et passionnés de musique qui se réunissent à l’occasion de spectacle-­bénéfice.

« Notre but est de s’amuser tout en contribuant à une cause qui nous tient à coeur », précise Me Maryse Dubé, ­chanteuse du groupe Rock in time.

Il s’agit de la deuxième édition du ­spectacle du groupe maskoutain ­composé également de Richard Bourret, Pierre Denoncourt, Guy Duhaime, Jean-Denis Major, Stéphane Tessier, Patrick Lajoie et Annie Messier. La première ­édition a eu lieu au profit de l’organisme Le Petit Pont venant également en aide aux enfants.

La campagne de financement se ­déroulera sous la présidence d’honneur de Patrick Lagacé pour une troisième ­année consécutive.

« J’ai moi-même fréquenté le Camp [de santé de Saint-Hyacinthe] à deux reprises lorsque j’étais enfant et je peux vous dire que j’en garde de très bons souvenirs », souligne M. Lagacé.

Chaque année, le Camp de santé de Saint-Hyacinthe permet à plus de 100 enfants de la région provenant de milieu défavorisé de profiter d’un camp de vacances pour une période de deux ­semaines.

Cette année, les campeurs ne ­séjourneront pas au Camp Boisjoly dans les Cantons de l’Est, mais dans ­Lanaudière au Camp Mariste.

« L’année 2015 sera à la fois une année de défi et d’opportunité, dit Marc-­Aurèle Ouellette, président du Camp de santé de Saint-Hyacinthe. Un défi parce que le camp Mariste est plus ­dispendieux, mais une opportunité parce qu’il a une ­capacité de 200 campeurs à la fois. »

L’an dernier, plus de 120 jeunes ont ­bénéficié du service. Cette année, ­l’organisme vise le même objectif. Pour ce faire, il lui faudra atteindre la somme de 75 000 $.

Les billets pour le spectacle sont ­disponibles au coût de 50 $ en communiquant directement avec le Camp de santé de Saint-Hyacinthe au 450 250-6458. Pour plus d’information ou pour faire un don, on peut consulter l’adresse Internet www.campdesante.com.

image