23 septembre 2021
Dans Saint-Hyacinthe–Bagot
Victoire éclair et haut la main pour Savard-Tremblay
Par: Jean-Luc Lorry

Le député sortant et candidat du Bloc québécois, Simon-Pierre Savard-Tremblay, a savouré une victoire facile et expéditive. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le candidat du Bloc québécois Simon-Pierre Savard-Tremblay a décroché rapidement et haut la main un second mandat de député dans la circonscription de Saint-Hyacinthe–Bagot.

Publicité
Activer le son

Dès le résultat du premier bureau de scrutin sur 256, le bloquiste prenait les devants sur ses principaux adversaires, Caroline-Joan Boucher (libéral), André Lepage (conservateur) et Brigitte Sansoucy (NPD).

Au fil du dépouillement, l’écart s’est maintenu sans jamais inquiéter le bloquiste. La réélection de Simon-Pierre Savard-Tremblay a été confirmée sur les ondes de Radio-Canada à 22 h 48. Le candidat du Bloc a obtenu 47,8 % des suffrages en récoltant 24 593 votes (238 bureaux de scrutin). Dans cette course, il a été suivi par la candidate libérale qui a recueilli 11 445 votes (22,3 %).

Une cinquantaine de personnes s’étaient réunies au Bil Pub sur la rue des Cascades dans le cadre de la soirée électorale qui était organisée par l’équipe locale du Bloc québécois.

« Ce soir, je pense que vous m’avez fait le plaisir de conserver le titre le plus honorable que j’ai eu dans ma vie, celui de député de Saint-Hyacinthe–Bagot, et on va continuer. Je vais donc retourner à Ottawa avec un message clair. On n’acceptera pas que vous nous dictiez notre façon de faire. Nous sommes maîtres chez nous! », a déclaré avec conviction Simon-Pierre Savard-Tremblay lors du traditionnel discours de remerciement.

Plusieurs fois applaudi, le candidat bloquiste a remercié individuellement chaque membre de son équipe. « Je remercie l’ensemble des bénévoles qui ont fait de cette élection une victoire. Je salue également Ève-Mary Thaï Thi Lac et Émilien Pelletier », a-t-il souligné.

Après son allocution, le candidat du Bloc québécois a répondu aux questions des médias. « Je suis très content de cette victoire et très reconnaissant auprès des citoyens et citoyennes de Saint-Hyacinthe–Bagot. Ce résultat est à prendre avec toute la modestie qui s’impose. On a dit depuis le début que c’était une élection inutile puisqu’il suffisait qu’il y ait davantage de collaboration entre les partis. Cette campagne n’était pas nécessaire. Nous aurons à peu près le même parlement qu’il y a deux ans. »

Au chapitre de la souveraineté, Simon-Pierre Savard-Tremblay espère comme son chef, Yves-François Blanchet, voir de son vivant l’indépendance du Québec. « Sinon, je ne serais pas candidat et député du Bloc québécois. Pour moi, l’indépendance est la façon pour un peuple d’être maître de son destin et de pouvoir réaliser l’ensemble de nos projets. Je ne connais aucun peuple dans l’Histoire qui a su réaliser ses projets et ses rêves en étant dépendant d’un autre peuple ou d’un autre régime », estime-t-il.

Lors de l’élection fédérale de 2019, Simon-Pierre Savard-Tremblay avait obtenu 23 143 votes (41,4 %) devant le candidat libéral René Vincelette, qui avait récolté 11 903 votes (21,3 %).

image