19 janvier 2017
Victoire expéditive pour Charbonneau
Par: Maxime Prévost Durand
Francis Charbonneau célèbre sa victoire entouré de son bon ami Patrick Côté et de son entraîneur Yanick Bergeron. Photo Courtoisie Facebook

Francis Charbonneau célèbre sa victoire entouré de son bon ami Patrick Côté et de son entraîneur Yanick Bergeron. Photo Courtoisie Facebook

Le Maskoutain Francis Charbonneau s’est montré expéditif vendredi lors du gala TKO 37 : Rivals, à Montréal. Il lui aura fallu à peine un peu plus de deux minutes pour l’emporter par soumission face au Saskatchewanais Drayton Angus chez les 185 lb.

Publicité
Activer le son

Le combattant de 33 ans a servi un étranglement par guillotine à son adversaire pour le forcer à l’abandon en milieu de premier round. C’est la deuxième fois en cinq combats que cette prise lui permet de l’emporter.

Angus a tenté d’amener le Maskoutain au sol tôt dans le duel, mais il s’est plutôt compromis et a permis à Charbonneau de prendre le dessus. Ce dernier ne s’est pas gêné pour lui servir des coups de genou au corps et au visage, avant que l’échange ne se transporte au sol. En quelques secondes, Charbonneau a réussi à amener Angus là où il le voulait et à lui passer la prise de soumission. Le Saskatchewanais, n’ayant plus d’issue possible, n’a eu d’autre choix que de concéder la victoire.

En plus de son entraîneur Yanick Bergeron, une figure bien connue des arts martiaux mixtes était dans le coin de Charbonneau, soit le combattant pour le UFC, Patrick Côté, un bon ami et partenaire d’entraînement du Maskoutain. 

Il s’agit d’une quatrième victoire en cinq sorties pour l’athlète de Saint-Hyacinthe, une troisième par soumission. Son unique faux pas était survenu à sa sortie précédente, alors qu’il avait perdu face à Jonathan Meunier.

Francis Charbonneau pourrait revenir dans l’octogone rapidement, lui qui a signé à l’automne un contrat de trois combats avec TKO MMA. Le prochain gala de l’organisation sera tenu le 7 avril. La carte de ce gala sera connue plus tard.

image