28 janvier 2016
Parc industriel Olivier-Chalifoux
Vin en Vrac et Brasseurs du Monde en synergie
Par: Jean-Luc Lorry
Le bâtiment où loge le comptoir Vin en Vrac sur la rue Picard sera agrandi et la façade rafraîchie. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le bâtiment où loge le comptoir Vin en Vrac sur la rue Picard sera agrandi et la façade rafraîchie. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Depuis sa fondation en 2011, l’entreprise Brasseurs du Monde occupe une bâtisse industrielle ­située sur le boulevard Choquette. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Depuis sa fondation en 2011, l’entreprise Brasseurs du Monde occupe une bâtisse industrielle ­située sur le boulevard Choquette. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Vin et Vrac et Brasseurs du Monde ­offriront distinctement un éventail de vins et de bières sous un même toit, a précisé au COURRIER le propriétaire de la bâtisse sise au 3755, rue Picard, dans le parc industriel Olivier-Chalifoux.

publicité

Afin de pouvoir assurer son développement, la direction de Brasseurs du monde déménagera en octobre l’entreprise dans les vastes locaux partiellement occupés par le comptoir Vin en Vrac.

« L’objectif est d’offrir deux produits complémentaires au même endroit. Nous voulons imiter le concept d’Agropur où il est possible d’acheter des fromages directement à l’usine de Saint-Hyacinthe », indique Pierre Lemieux, coactionnaire de Darmieux, une société de gestion de placements immobiliers qui possède le bâtiment où cohabiteront Vin en Vrac et Brasseurs du Monde.

Contrairement à ce que nous mentionnions dans notre précédente édition, la relocalisation de Brasseurs du Monde dans la bâtisse où loge Vin en Vrac n’aura pas pour conséquence la disparition de ce dernier.

« Nos installations vont demeurer à Saint-Hyacinthe. L’arrivée de Brasseurs du Monde permettra d’installer une ­complémentarité entre nos produits ­respectifs », précise François Malenfant, président-directeur général de La Maison des Futailles.

Depuis sa fondation en 2011, Brasseurs du Monde connait une croissance constante et a raflé une pluie de médailles sur la scène brassicole internationale. Cette microbrasserie qui compte 45 employés offre une gamme de 60 bières artisanales différentes.

« Pour bien servir nos clients et mettre en oeuvre les projets que nous avons pour les prochaines années, nous devions trouver un nouvel espace qui ­correspond davantage à nos besoins ­actuels », a indiqué par voie de communiqué, Gilles Dubé, président-directeur ­général de Brasseurs du Monde.

Investissements

Le propriétaire de la bâtisse industrielle compte mettre les bouchés doubles pour offrir une vitrine attrayante aux consommateurs.

« Nous allons agrandir l’usine de 20 000 pieds carrés et refaire la façade au complet. Nous pensons attirer également d’autres locataires à cette même adresse », dévoile Pierre Lemieux.

Actuellement, Vin en Vrac occupe ­environ 20 % de la superficie de la bâtisse qui représente une surface totale de 50 000 pieds carrés.

En 2014, la direction de la Maison des Futailles avait mis un terme à ses activités de fermentation et avait rapatrié toute l’administration à Montréal.

Vin en Vrac emploie sept personnes et propose une gamme de boissons alcoolisées à embouteiller soi-même et une sélection de vins rouge, blanc et spiritueux déjà mis en bouteille.

Propriété de la Maison des Futailles ­depuis 2006, Vin en Vrac a signé un bail d’une durée de 15 ans. Quant à Brasseurs du Monde, Pierre Lemieux s’est entendu sur un bail de 10 ans avec Gilles Dubé.

Brasseurs du Monde est locataire de l’ancien centre de distribution de la ­Brasserie Labatt qui appartient au Groupe Robin, un important promoteur maskoutain.

image