23 janvier 2020
Développement industriel à Beloeil
Visite du nouveau centre de distribution d’Exceldor
Par: Jean-Luc Lorry

Le nouveau centre de distribution d’Exceldor, situé en bordure de l’autoroute Jean-Lesage à Beloeil, représente un investissement de 39,5 M$. Photo gracieuseté

Dans la section congélation de l’entrepôt, le thermomètre affiche moins 18 degrés Celcius. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La coopérative avicole Exceldor a ouvert au COURRIER les portes de son nouveau centre de distribution ultramoderne situé en bordure de l’autoroute Jean-Lesage à Beloeil.

Publicité
Activer le son

Opérationnel depuis début décembre, cet établissement représente un investissement de 39,5 M$.

Cette nouvelle bâtisse industrielle dans le parc immobilier d’Exceldor permet de recevoir les produits de volaille provenant des usines de la coopérative, puis de les expédier à sa clientèle composée de diverses chaînes d’épiceries, de restaurants et d’hôtels.

« Ce centre d’expédition a permis de libérer les quais d’expédition de nos usines », indique en entrevue au COURRIER Sébastien Lainesse, directeur principal de l’ingénierie et de l’amélioration continue chez Exceldor.

La bâtisse dont Exceldor est propriétaire occupe une superficie de 150 000 pieds carrés avec deux étages destinés à différents services administratifs comme la logistique et l’ingénierie. La gestion des opérations est sous la responsabilité du Groupe Robert, une entreprise spécialisée dans le transport et la logistique basée à Boucherville.

Le centre de distribution se compose de trois sections : un entrepôt destiné aux produits frais (1 et 2 degrés Celcius), une section congélation (moins 18 degrés Celcius) et une section regroupant trois immenses congélateurs permettant la congélation rapide de la viande (moins 38 degrés Celcius).

Au total, 18 000 palettes de marchandises peuvent être entreposées dans ces trois sections.

Pour opérer ces trois espaces d’entreposage, le Groupe Robert a délégué 40 employés.

Certification LEED

Ce centre a été conçu dans le but d’obtenir la certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design).

« Pour des raisons écoénergétiques, nous avons utilisé des matériaux supérieurs aux standards habituels. Une des grandes préoccupations d’Exceldor lors de la construction de cette bâtisse était le legs environnemental », mentionne M. Lainesse.

Prévu pour la future usine

L’immense capacité d’entreposage permettra de recevoir la marchandise de la future usine d’abattage et de transformation qu’Exceldor souhaite implanter le long de l’avenue Pinard à Saint-Hyacinthe.

Ce projet de 200 M$ regrouperait près de 600 employés, dont environ 250 de l’usine de Saint-Damase dont le bâtiment est en fin de vie.

« Notre nouveau centre de distribution est stratégiquement positionné pour nos besoins actuels et futurs. Ce n’est pas un hasard que l’entreprise se soit implantée ici », souligne Sébastien Lainesse.

La coopérative a connu une année 2019 en forte croissance en fusionnant avec la coopérative Granny’s basée au Manitoba et en devenant actionnaire majoritaire des Viandes Lacroix à Saint-Hyacinthe.

L’entreprise dont le siège social est situé à Lévis compte 3500 employés et réalise un chiffre d’affaires d’un milliard de dollars.

image