11 janvier 2018
Plume verte
Vivre mieux : le hygge au quotidien
Par: Le Courrier
Vivre mieux : le hygge au quotidien

Vivre mieux : le hygge au quotidien

Hygge, prononcé hou-ga, voilà un terme que l’on peut lire de plus en plus dans la presse, sur les réseaux sociaux, presque partout où la quête du bonheur intéresse. Mais qu’avons-nous à apprendre de cette philosophie danoise qui ferait de ce peuple le plus heureux du monde, en plus d’avoir la fibre écolo?

publicité

À la lecture du Livre du Hygge : mieux vivre : la méthode danoise, un mot marque mon imaginaire, celui de RALENTIR. Ralentir pour mieux vivre. Ralentir pour profiter plutôt que de consommer. Ralentir pour aimer mieux. Choisir de vivre plus simplement, d’être reconnaissant et donc, d’être un peu plus heureux tous les jours. Mais concrètement, comment faire pour ralentir dans notre société toujours à bout de souffle?
Plusieurs moments de notre quotidien peuvent être l’occasion de s’exercer à ralentir. Comme celui de se déplacer. Eh oui, nous passons plusieurs heures à nous déplacer; pour aller au travail, faire des courses, rendre visite aux êtres qui nous sont chers. Alors, pourquoi ne pas en profiter pleinement en ralentissant? En commençant par aller travailler à pied ou à vélo quelques matins par semaine. En plus de garder la forme et d’être en contact avec la nature, ces modes de transport sont économiques, écologiques et donc très hygge! La preuve, Copenhague, la capitale du Danemark, est la capitale mondiale du vélo. Des milliers de vélos circulent dans la ville chaque jour, été comme hiver. Notre dernière chronique détaille d’ailleurs les aspects techniques à se rappeler pour rouler dans le plaisir et en toute sécurité en hiver.
Le transport actif n’est pas possible pour vos déplacements du jour? Pas de problème. Par un matin plutôt enneigé, le transport en commun saura bercer vos déplacements.Bien installé au chaud, profitez-en pour ralentir et apprécier quelques pages d’un livre que vous vous promettez de lire depuis longtemps, un bon café équitable à la main. Voilà une scène à faire envier plus d’un adepte du hygge!
Votre voiture s’avère la seule option possible. Bonne nouvelle! Vous pouvez tout de même en profiter. Rien de plus simple : adoptez l’écoconduite. Quelques précautions s’imposent. Choisir de prendre le temps, c’est aussi partir à l’avance. Ainsi, vous empruntez ce chemin un peu plus long qui vous permet d’admirer un coin de nature à la circulation fluide et d’embarquer une ou deux collègues au passage, pourquoi pas! Plusieurs plateformes facilitent le covoiturage et l’autopartage dont Amigo Express et Autonomik!. En plus de son côté écolo et bon pour le portefeuille, le covoiturage permet de développer des relations positives dans votre vie. Selon l’Institut de recherche sur le bonheur du Danemark, notre entourage serait le principal facteur d’influence sur notre niveau de bonheur. De quoi donner le goût de ralentir pour passer du bon temps, bien entouré.
Bref, le hygge, c’est de ralentir et, surtout, d’apprendre à être heureux ensemble en tant que société. Réfléchir à ses déplacements différemment, c’est aussi se soucier de notre environnement et des autres autour de nous. Alors, lorsque vous passerez près d’une école, d’une intersection pour piétons ou encore d’un cycliste, rappelez-vous que la lenteur proposée par le hygge peut nous égayer et nous rendre heureux. Et que la vitesse, quant à elle, brise des vies. Ralentissons pour en profiter et pour mieux vivre ensemble!

image