1 juin 2017
Défi têtes rasées
Voir grand pour la petite Victoria
Par: Olivier Dénommée
On reconnaît, dans l’ordre habituel : Janie Fontaine, coordonatrice marketing aux Galeries St-Hyacinthe, Pierre Rhéaume, président d’honneur du Défi têtes rasées de Saint-Hyacinthe, Katherine Rousseau, chargée de projets, développement philantropique à Leucan Montérégie, la famille porte-parole composée de Joëlle Séguin, Janin Bélanger et leurs enfants Victoria et Émile-Henri, et le maire de Saint-Hyacinthe Claude Corbeil.    Photo François Larivière | Le Courrier ©

On reconnaît, dans l’ordre habituel : Janie Fontaine, coordonatrice marketing aux Galeries St-Hyacinthe, Pierre Rhéaume, président d’honneur du Défi têtes rasées de Saint-Hyacinthe, Katherine Rousseau, chargée de projets, développement philantropique à Leucan Montérégie, la famille porte-parole composée de Joëlle Séguin, Janin Bélanger et leurs enfants Victoria et Émile-Henri, et le maire de Saint-Hyacinthe Claude Corbeil. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Difficile de ne pas fondre devant le sourire de Victoria Bélanger, et impossible de rester indifférent à son quotidien marqué par les traitements de chimiothérapie pour combattre sa leucémie. La jeune résidente d’Otterburn Park est la porte-parole du Défi têtes rasées de Saint-Hyacinthe, une sixième présence aux Galeries St-Hyacinthe qui est organisée le 11 juin, sous la présidence d’honneur de Pierre Rhéaume.

Publicité
Activer le son

Pour une 17e année, des Défis têtes rasées s’organisent un peu partout à travers la province : on compte plus de 60 sites officiels, dont sept en Montérégie, confirme Katherine Rousseau, chargée de projets, développement philantropique à Leucan Montérégie. En tout, c’est plus de 80 000 personnes qui ont « mis leur tête à prix » à l’échelle du Québec depuis le début avec le but commun de faire un geste concret « de soutien et de solidarité » pour le combat des enfants atteints du cancer.

Défi maskoutain

Les attentes sont élevées à Saint-Hyacinthe, après un défi en 2016 qui a permis d’amasser 44 000 $ : on vise cette année pas moins de 50 000 $ pour améliorer la qualité de vie des enfants atteints du cancer et leur famille, mais aussi pour faire avancer la recherche. De 40 à 45 personnes prêtes à passer sous le rasoir pour la cause sont attendues le 11 juin aux Galeries.

Famille Bélanger

Lors de la conférence de presse annonçant le Défi maskoutain, la famille porte-parole était présente et a rappelé l’importance des dons pour les fondations comme Leucan. 

« Depuis le diagnostic, Leucan est plus que là pour nous, autant au niveau financier que de l’écoute. C’est aussi important de sensibiliser les gens pour qu’ils sachent que le Défi, c’est beaucoup plus que juste se raser les cheveux », a témoigné Joëlle Séguin, mère de la petite Victoria. Sans l’aide de la fondation, il est évident que personne dans la famille n’aurait le sourire aussi facile. Victoria a reçu le diagnostic de leucémie aiguë lymphoblastique lorsqu’elle était âgée de 2 ans et 8 mois et subit toujours des traitements hebdomadaires qui l’affaiblissent beaucoup deux semaines sur trois.

Le président d’honneur du Défi têtes rasées de Saint-Hyacinthe, le directeur général de la Chambre de commerce de Saint-Hyacinthe Pierre Rhéaume, a aussi adressé quelques mots, non sans émotions. « J’ai pensé à tous les enfants qui souffrent de cette terrible maladie, et je m’implique pour que des enfants comme Victoria puissent avoir une vie », a-t-il affirmé après avoir brièvement parlé du départ prématuré de sa petite-fille en octobre dernier.

Défi des leaders

Nouveauté en 2017 : le Défi des leaders, un concours opposant des grosses entreprises qui doivent amasser au minimum 25 000 $ pour Leucan. Katherine Rousseau précise que neuf « leaders » participent à cette première édition, dont trois de la Montérégie seulement.

On ne se le cache pas : ce sont de gros montants en jeu, mais la cause des enfants atteints du cancer en vaut la chandelle. Il suffit de voir Victoria sourire pour constater que les dons remis à Leucan ont fait leur effet. Il est encore possible de s’inscrire au Défi ou de faire un don sur le site www.tetesrasees.com.

image