19 mai 2011
Cadillac CTS coupe AWD 2011
Voiture avec du style
Par: Marc Bouchard

Cadillac n’est pas un nouveau venu dans le monde des voitures de luxe. En fait, le nom est tellement bien connu qu’il est presque passé au stade du nom commun. Quand quelqu’un se procure le haut de gamme de quelque chose, on lui dit qu’il a acheté la Cadillac.

Publicité
Activer le son

Mais cette réputation, dans le monde automobile, avait quelque peu souffert durant quelques années. Heureusement, la venue de nouveaux styles, et de voitures performantes, ont permis de ramener Cadillac au premier plan.

La CTS a sans aucun doute été celle qui a marquée le retour de Cadillac. Et ses nouvelles déclinaisons, comme la Cadillac coupé, ne feront que confirmer l’importance de la marque. Surtout que désormais, Cadillac ne rime plus avec ennui au volant, mais jumelle bien confort et plaisir de conduite. Une belle réussite.

Un style unique

Les nouvelles Cadillac dans leur ensemble ne laissent personne indifférent. Les lignes carrées, les arêtes nombreuses, inspirées des anciens avions chasseurs et furtifs, soit attirent le regard, soit font littéralement fuir les amateurs. Et dans le cas du coupé, cette présence est particulièrement évidente. Alors on aime ou pas, mais en général l’impression est positive.

Le style est tout de même unique. Il reprend bien sûr la partie avant de sa soeur berline, mais propose un arrière relevé, découpé et une ligne de toit tellement définie qu’elle donne l’impression que la voiture est un missile qui fonce dans l’air.L’intérieur est magnifique. Des matériaux de qualité bien assemblés, une instrumentation simple et facile d’utilisation, et une gamme complète d’accessoires rendent l’habitacle de la CTS coupé facile à vivre.Mais la beauté de la chose, ce qui est primordial en fait, ce sont les sièges. Ils offrent du confort pour les grands trajets et malgré tout un bon support en courbe. Ils sont aisément ajustables et permettent de trouver la meilleure position de conduite du bout des doigts.Et les passagers ne sont pas en reste, puisque l’espace qui leur est réservé est abondant, et le dégagement pour les jambes plus que suffisant même si, comme dans tous les coupés, il faut travailler un peu pour y avoir accès. Techniquement en fait, seul fiston a réussi à s’y glisser sans trop souffrir, mais une fois installés, même mes amis de plus grande taille n’avaient que peu à redire, même pour de plus longues randonnées.

Efficace aux quatre roues

Sous le capot de ma CTS coupé d’essai se retrouve le moteur v6 de 3.6 l, une motorisation connue et éprouvée. Elle offre quand même 304 chevaux, ce qui permet des accélérations respectables et des sensations bien suffisantes.

On a aussi doté ce coupé d’un système intégral efficace qui permet d’avoir une motricité phénoménale. Ajoutez à cela le système de contrôle Stabilitrac (soit la version GM d’un système de stabilité électronique et de contrôle de traction) et vous aurez une voiture stable, sécuritaire et efficace en performance.J’avoue, malgré mon faible pour Cadillac, que j’ai eu quelques réticences en montant à bord. Une boîte automatique, sur un véhicule dit sportif, ne me fait jamais sourire. Surtout en sachant aussi que la Cadillac coupé est relativement imposante et lourde. Je me voyais donc déjà au volant d’un gros véhicule bien sculpté, mais peu efficace.J’ai dû me reprendre. Le moteur répond avec aisance, la direction est précise et à ma grande surprise est sans aucun doute venue des suspensions qui assurent un confort presque parfait et qui conservent la lourde voiture en stabilité peu importe les conditions. En fait, même en freinage appuyé, on ressent à peine le transfert de poids.Autre bonne note, et il faut le mentionner, c’est la boîte de vitesse automatique 6 rapports. Il faut dire qu’en mode confort, elle réagit avec aisance. Mais dès que l’on enclenche le mode sport, elle calque ses réactions sur votre type de conduite et permet de tirer vraiment le maximum de la Cadillac.

Conduite sportive et confort

Ce n’est pas une surprise, j’aime la conduite sportive et j’apprécie le confort. La CTS coupé à rouage intégral répond à ses deux critères de façon spectaculaire. Tout en offrant, faut-il le rappeler, un style qui lui est tout à fait propre.Elle représente un rapport qualité prix vraiment intéressant. Car, croyez-le ou non, avec toutes ses qualités dynamiques et esthétiques, elle peut jouer facilement dans la cour de certaines marques allemandes. (Merci à Bertrand Godin pour ses commentaires).

Forces :

– Style affirmé- Conduite inspirée- Rapport qualité/prix

Faiblesses :

– Lourdeur en conduite régulière- Accès arrière étriqué

Fiche technique :

Moteur : V6 3.6L Puissance (ch@tr/min) : 304 @ 6400 Couple (lb.pi@tr/min) : 273 @ 5200 Roues motrices : Traction intégrale Transmission : Automatique à 6 rapports avec mode manuel Freins : Disques aux 4 roues Freins antiblocage : de sérieConsommation : 10,8 l aux 100 km (estimé)Prix : 51 750 $ (de base)

image