16 mars 2017
Vol de véhicule, alcool et poursuite : pluie d’accusations
Par: Maxime Prévost Durand
L’homme de 45 ans a terminé sa course contre le mur d’un bâtiment au coin des Cascades

L’homme de 45 ans a terminé sa course contre le mur d’un bâtiment au coin des Cascades

Voler un véhicule, conduire en état d’ébriété et se lancer dans une poursuite policière n’est jamais une bonne idée. Quand on réunit ces éléments, on sait qu’on sera dans le pétrin.

Publicité
Activer le son

Pas moins de 11 chefs d’accusation ont été déposés mardi contre Martin Deslauriers, un homme de 45 ans de Drummondville. Il avait été impliqué dans une poursuite policière qui s’est terminée à Saint-Hyacinthe la veille.

L’histoire a commencé alors qu’il a volé un véhicule, un Kia Soul noir, à Drummondville avant de prendre la route. Sur l’autoroute 20, à la hauteur du kilomètre 147, un automobiliste a signalé sa conduite erratique et des patrouilleurs ont tenté de l’intercepter.

L’homme a refusé de s’immobiliser, prenant la fuite vers le centre-ville de Saint-Hyacinthe par la route 116. Il a terminé sa course contre le mur d’un immeuble au coin de la rue des Cascades et de l’avenue Vaudreuil, tout juste de l’autre côté du pont Bouchard.

Les policiers ont immédiatement procédé à son arrestation et l’ont gardé détenu jusqu’à sa comparution le lendemain après-midi. Un test d’alcoolémie a révélé que le taux d’alcool dans son sang était plus du double que la limite permise.

Martin Deslauriers fait notamment face à des chefs de vol de véhicule, conduite dangereuse, fuite, menace de mort envers un policier, conduite avec les facultés affaiblies, mais aussi de voie de faits et de vol d’une montre et d’une carte financière.

image