23 mai 2019
Sainte-Madeleine et Sainte-Marie-Madeleine
Vote par anticipation le 26 mai
Par: Benoît Lapierre

Le maire du Village, André Lefebvre, et le maire de la Paroisse, Gilles Carpentier, lors de la séance d’information du 3 avril sur le projet de regroupement, à l’église Sainte-Marie-Madeleine. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les citoyens de Sainte-Madeleine et Sainte-Marie-Madeleine qui hésiteraient encore entre le regroupement de leurs municipalités et le statu quo n’ont plus beaucoup de temps devant eux pour se décider.

Le vote par anticipation au référendum du 2 juin sur le projet de fusion se déroulera ce dimanche 26 mai, de 12 h à 20 h, aux deux lieux de votation. Les résidents de Sainte-Marie-Madeleine pourront alors voter en se rendant au local des Loisirs, situé au 35549, boulevard Laurier, tandis que ceux de Sainte-Madeleine pourront le faire à la salle des Chevaliers de Colomb, sise au 1025, rang Saint-Simon. Pour les Madelinois, le référendum du dimanche 2 juin se déroulera au même endroit, cette fois de 10 h à 20 h, tandis que les électeurs de Sainte-Marie-Madeleine pourront voter ce jour-là à l’école Saint-Joseph-Spénard, du 150, rue du Cinquantenaire, de 10 h à 20 h également.

La période préréférendaire semble s’être déroulée jusqu’ici dans le plus grand calme dans les deux municipalités, sans affrontement entre camp du « oui » et camp du « non », comme cela se produit souvent à la veille d’un scrutin référendaire sur une question sensible.

Le maire de Sainte-Marie-Madeleine, Gilles Carpentier, s’est adressé à ses concitoyens dans une lettre qu’il leur a fait parvenir par la poste cette semaine et qui paraît aussi dans le bulletin municipal du mois de mai. Il y rappelle d’abord que l’étude de regroupement a été complétée conformément à l’engagement pris par son équipe aux dernières élections municipales.

« Comme maire de la Paroisse, vous connaissez probablement mon implication dans le suivi de l’étude. Votre conseil a également relevé les bienfaits financiers et sociaux qu’un regroupement pourrait avoir […]. Les écoles, le bureau de poste, l’église, la protection d’incendie, l’usine de traitement des eaux usées, des équipements publics et les commerces sont autant de services déjà mis en commun. En plus de profiter des immobilisations faites par le Village comme l’hôtel de ville, la salle communautaire, le garage municipal, les bâtiments de loisirs, nous en retirerons des économies immédiates importantes, année après année », fait valoir le maire Carpentier dans sa lettre. Il souligne que l’économie nette à l’an 1 du regroupement serait de l’ordre de 470 280 $ selon l’étude, ce à quoi s’ajouterait une première tranche de subvention de 200 512 $, sur les 555 000 $ en aide dont bénéficierait la nouvelle municipalité.

De son côté, le maire de Sainte-Madeleine, André Lefebvre, a lancé un appel à la participation de ses concitoyens au référendum du 2 juin et au vote par anticipation. « Quand vous lirez ces lignes, l’étude vous aura été présentée. J’espère que vous aurez reçu réponses à vos questions afin que vous puissiez prendre une décision éclairée », écrivait-il simplement à ses concitoyens dans le bulletin municipal du mois d’avril.

image