4 juillet 2013
Dernière collation des grades au CAG
« Vous êtes Antoine-Girouard »
Par: Le Courrier
Les finissants ont procédé au traditionnel lancé du mortier devant le monument élevé en l'honneur de Messire Antoine-Girouard.

Les finissants ont procédé au traditionnel lancé du mortier devant le monument élevé en l'honneur de Messire Antoine-Girouard.

Le Collège Antoine-Girouard a célébré sa toute dernière cohorte de finissants lors de la collation des grades tenue le 26 juin, en la chapelle Saint-Antoine-de-Padoue, qui se trouve au coeur du Séminaire.

Dans l’attente de la cérémonie, familles, enseignants et anciens se désolaient de la fermeture imminente de l’école. Puis, avec beaucoup de délicatesse, chacun des orateurs invités a souligné à sa manière la fin d’une longue histoire.

Les représentants des finissants, Philippe Chassé et Daphnée Clément-Lemay, ont parlé de leurs collègues de classe avec fierté. « Nous en sommes arrivés à la dernière scène avant que le rideau ne tombe », a dit Philippe Chassé, comparant le parcours de sa promotion à une pièce de théâtre. « Le Collège vit son dernier acte. Le nôtre. »Le finissant a souligné le travail remarquable de la direction et des enseignants, « parce que les acteurs ont besoin de metteurs en scène ». Le directeur Dominique Lestage, visiblement ému, a pour sa part profité de cette dernière occasion publique pour remercier toutes les personnes qui ont tenu le fort jusqu’au bout, que ce soit les enseignants, l’équipe de direction ou les membres de l’administration. Puis, il a prononcé un discours empreint de solidarité, invitant les élèves à veiller les uns sur les autres, « ce soir, cette nuit et pour le reste de votre vie », a-t-il dit. « Comme le dit votre devise : soyez forts. Pendant votre secondaire, vous vous êtes connus, tous et chacun, sous votre vrai visage, sans masque. C’est ce qui rend votre amitié si solide. La vie adulte transforme souvent le portrait. Prenez soin des liens d’amitié tissés ici, car ils sont les plus solides », a-t-il dit.« Aujourd’hui, vous êtes les derniers à prendre la route depuis le Collège. Comme moi, vous en avez été profondément marqué. Je suis rempli d’espoir parce que vous portez en vous les leçons de l’histoire. »Le directeur a ensuite décrit ses élèves comme des leaders qui donnent avant de recevoir, qui colorent leurs amitiés par des gestes porteurs, qui vivent en mode solution et « qui ne soumettent pas leurs valeurs à des dogmes ». « Vous êtes devenus les leaders dont nous rêvions le 27 août 2008, lorsque nous vous avons accueillis pour la première fois, a-t-il conclu. Maintenant, le monde est à vous. Vous êtes Antoine-Girouard! »Le supérieur du Séminaire, le Chanoine Jean Corbeil, n’a pas assisté à la cérémonie.

image