4 juin 2015
Commerce en ligne
Wind Spirit surfe sur le succès
Par: Le Courrier
Benoit Gauthier, propriétaire de la boutique en ligne Wind Spirit à Saint-Hyacinthe. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Benoit Gauthier, propriétaire de la boutique en ligne Wind Spirit à Saint-Hyacinthe. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Alors que les commerçants de la région sont encouragés à proposer leurs produits sur le web, la boutique virtuelle du Maskoutain Benoit Gauthier spécialisée dans la vente en ligne d’équipements destinés à la pratique de la planche à voile surfe sur le succès.

publicité

Ce véliplanchiste chevronné s’est lancé dans le commerce électronique en 2006 et ne regrette pas cette décision d’affaires qui lui permet de vendre son matériel au Japon et en Australie.

« Depuis que je vends mes produits en ligne, mon chiffre d’affaires augmente de 15 % par année », indique sourire aux lèvres, le propriétaire de Wind Spirit.

En moyenne, son site Internet enregistre 650 visites par jour et environ 50 ventes se concluent en ligne mensuellement. La prise de commande via le Net et par téléphone représente les deux tiers de ses ventes. La visite de clients à sa boutique située sur la rue Martineau, à deux pas du parc Les Salines, vient compléter son chiffre d’affaires.

Fils d’agriculteurs, Benoit Gauthier a aménagé son commerce dans une ancienne porcherie. En plus de planches à voile, la boutique de Benoit Gauthier propose de l’équipement pour pratiquer le Kitesurf (sport nautique où le surfer est tracté par un cerf-volant) et le Stand Up Paddle, un mixte entre le kayak et le surf qui gagne en popularité au Québec.

Hawaï

La passion du windsurf avait mené Benoit Gauthier à arrêter ses études universitaires pour se lancer dans la fabrication de planches à voile.

Pour parfaire la qualité de ses produits « faits maison », celui-ci s’était rendu dans l’atelier d’un concepteur de planches de réputation mondiale basé à Maui dans l’archipel d’Hawaï.

Chaque automne, ce sportif de haut calibre se rend à Hawaï pour s’adonner à la pratique du windsurf et rendre visite à son mentor.

En 2006, Benoit Gauthier a arrêté la fabrication de planches pour se consacrer exclusivement à leur commercialisation en ligne. « Toutes mes planches sont construites en Thaïlande par un fabricant qui fait affaire avec la majorité des marques », précise M. Gauthier.

Comme celui-ci vend de l’équipement sportif spécialisé, les boutiques en ligne de planche à voile sont loin d’être légion sur la toile. Les deux concurrents de Benoit Gauthier sont situés à Montréal et à Toronto. Selon M. Gauthier, il n’existerait pas plus de cinq boutiques comme la sienne à l’échelle des États-Unis.

image