29 mars 2012
Yoplait met la main sur deux terrains industriels à Saint-Hyacinthe
Par: Jean-Luc Lorry

Saint-Hyacinthe semble être sur la bonne voie pour devenir la capitale du yogourt au Canada. La multinationale franco-américaine Yoplait vient d’acquérir deux immenses terrains situés dans le parc industriel Olivier Chalifoux, a appris LE COURRIER.

publicité

La compagnie maskoutaine Construction Bugère vient de finaliser la vente de ces deux terrains représentant une superficie de 33 400 mètres carrés à l’entreprise Les Actifs Gallieni.

Au registre des entreprises du Québec, Les Actifs Gallieni, dont le siège social est à Montréal, a comme activité principale l’achat de terrains à des fins industrielles. Son principal actionnaire est la société de portefeuille Liberté PLF, propriété de Yoplait. Le président du conseil d’administration des Actifs Gallieni est Neil Smith, directeur administratif et financier chez Yoplait.Ces deux terrains sont situés à l’arrière de l’usine appartenant au fabricant de produits laitiers Liberté, une entreprise acquise par Yoplait en décembre 2010.« Les acheteurs ont motivé cette acquisition par leur besoin d’avoir un espace dédié à la circulation des véhicules lourds situé à l’arrière de l’usine. Un stationnement est aussi prévu comportant entre 250 et 300 places », précise Jean Dumas, directeur général de Construction Bugère. Spécialisé dans la construction de bâtiments de type industriel et commercial, Jean Dumas croit qu’une telle superficie pourrait facilement permettre un prochain agrandissement majeur de l’usine Liberté. Construction Bugère avait acquis ces deux terrains de la municipalité, l’un en mars 2006, l’autre deux années plus tard.

Future usine Yoplait?

Cette acquisition de taille pourrait également être destinée à l’implantation de la future usine de Yoplait, selon nos sources.

Rappelons que le géant planétaire du yogourt doit être en mesure d’opérer sa propre usine de produits laitiers avant septembre 2013, date à laquelle prendra fin le contrat de franchise qui le lie à Aliments Ultima, fabricant et distributeur de la gamme de produits Yoplait au Canada.Au CLD Les Maskoutains, on dit avoir déposé une offre alléchante à la haute direction de Yoplait pour qu’elle choisisse Saint-Hyacinthe pour y construire sa nouvelle usine. « Nous avons un positionnement stratégique très important. Nous sommes la province où il se produit le plus de lait et nous avons des partenaires financiers comme le gouvernement du Québec et d’autres institutions », mentionne Mario de Tilly, directeur général du CLD.« C’est un investissement majeur qui attise la convoitise de nos compétiteurs et sur lequel le CLD met toute son énergie. Nous avons proposé plusieurs terrains possibles à Yoplait. Le bébé se présente très bien », poursuit-il avec enthousiasme.Selon le commissaire industriel, la décision finale sera prise au plus tard dans un mois.

image