13 juin 2019
Service de raccompagnement pendant l’après-bal
Yves Frenette toujours fidèle au poste
Par: Olivier Dénommée

Yves Frenette de l’école de conduite Formation 2000 et une équipe de bénévoles seront présents pour une douzième année afin de s’assurer que les finissants reviennent tous chez eux en sécurité. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Pour une douzième année, Yves Frenette, propriétaire de l’école de conduite Formation 2000, a bien l’intention de mettre toutes les chances du côté des finissants qui célébreront prochainement la fin de leur parcours secondaire. Une équipe de bénévoles est actuellement assemblée pour assurer le raccompagnement des jeunes qui en auront besoin lors d’un après-bal organisé le 21 juin à Saint-Valérien-de-Milton.

Publicité
Activer le son

« Cette année, c’est particulier parce que deux après-bals sont organisés le 21 juin. Le premier, qui regroupe les jeunes de l’École secondaire Saint-Joseph et du Collège Saint-Maurice, sera à la cabane à sucre de Saint-Simon. L’autre, organisé par la Polyvalente Hyacinthe-Delorme, mais qui devrait attirer des jeunes d’un peu toutes les écoles, aura lieu à Saint-Valérien », explique en entrevue Yves Frenette, qui s’informe chaque année des projets des finissants pour planifier ses effectifs. Au moment de l’entrevue, aucune autre école ne lui avait manifesté le besoin de retenir ses services de raccompagnement.

Or, comme le site de Saint-Simon inclut un service de sécurité et même de raccompagnement, c’est sur l’après-bal à Saint-Valérien que l’équipe de raccompagnateurs bénévoles consacrera l’essentiel de ses énergies cette année. « Ça se passe dans le bois, dans un coin perdu et on a eu une mauvaise expérience à cet endroit alors qu’on avait manqué de bénévoles il y a quelques années », reconnaît M. Frenette.

Il précise toutefois que la collaboration qu’il a initiée en 2018 avec Autobus Bernier se poursuit cette année. Des autobus amèneront une bonne partie des jeunes à partir du secteur des Galeries St-Hyacinthe jusqu’au site et feront des allers-retours chaque heure pour ramener les jeunes en ville, évitant aux parents de conduire dans ce coin peu invitant. « Avec l’autobus, ça nous prendra peut-être un peu moins de bénévoles que par le passé, mais il nous en faut au moins une dizaine pour pouvoir répondre à la demande s’il y en a », estime Yves Frenette. Ceux qui désirent donner un coup de main afin d’assurer la sécurité des jeunes à la fin de leur bal peuvent appeler au 450 223-1313.

M. Frenette conclut en rappelant que chaque année, des parents appellent le lendemain pour remercier son équipe d’avoir ramené leur enfant sain et sauf à la maison, signe de l’importance de maintenir ce service. « Tant que la société aura besoin de nos services, on sera là. »

image