18 octobre 2012
Zambito éclabousse Claude Chagnon
Par: Martin Bourassa
Claude Chagnon a été la cible d'allégations de collusion lancées par Lino Zambito à la Commission Charbonneau en début de semaine.

Claude Chagnon a été la cible d'allégations de collusion lancées par Lino Zambito à la Commission Charbonneau en début de semaine.

Le témoin-vedette de la Commission Charbonneau, Lino Zambito, a formellement lié l’entrepreneur maskoutain Claude Chagnon au phénomène de la collusion dans l’industrie de la construction.

Publicité
Activer le son

Lundi lors des audiences publiques de la commission d’enquête sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction, l’ex-propriétaire de l’entreprise Infrabec a indiqué publiquement que neuf entrepreneurs en construction s’entendaient comme larrons en foire pour se partager une bonne partie des contrats octroyés par le ministère des Transports du Québec.

Les entreprises de Claude Chagnon seraient du nombre, selon Lino Zambito.Ce dernier a confié qu’il aurait entre autres obtenu un contrat « truqué » de 15 M$ visant la construction d’un échangeur et d’une partie de l’autoroute 50 à Mirabel après avoir accepté de verser une somme de 150 000 $ à Claude Chagnon, lui dont la firme, Les Entreprises Claude Chagnon, figurait parmi les sept autres firmes intéressées.Zambito a dit s’être plié à cette exigence de M. Chagnon afin qu’il « le laisse aller sur le projet ». Cette somme de 150 000 $ aurait été versée à ABC Rive-Nord, une entreprise dont a été coactionnaire M. Chagnon en compagnie de David Whissell, un ex-député et ministre libéral, pendant quelques années.Le paiement aurait été effectué à ABC Rive-Nord à l’aide de fausses factures pour du matériel et des produits qui n’ont jamais été livrés à Infrabec.Rejoint par le quotidien La Presse, David Whissell a tout nié en bloc.Il n’aurait jamais rencontré M. Zambito et assisté à une rencontre dans les bureaux de son entreprise en compagnie de M. Chagnon et du patron d’Infrabec.« C’est de l’invention, et je ne sais pas pourquoi il fait ça. Je n’ai rien à me reprocher. »Nous avons tenté de joindre M. Chagnon pour obtenir sa version.Il n’a malheureusement pas donné suite à notre demande d’entrevue.Ces allégations surviennent à peine un mois après que M. Chagnon se soit retrouvé au coeur d’un hommage qui a permis de recueillir la somme de 350 000 $ au profit de la Fondation de l’Hôpital Honoré-Mercier de Saint-Hyacinthe.Plus de 520 personnes avaient participé à cette soirée tenue à Saint-Hyacinthe.

image