17 novembre 2016
Accident mortel sur la route 116
Des accusations portées contre un des conducteurs?
Par: Maxime Prévost Durand
Deux personnes sont mortes le 9 novembre lors d’une collision à l’intersection de la route 116 et du rang Nord Ouest, à Sainte-Marie-Madeleine.  Photo Dominique St-Pierre

Deux personnes sont mortes le 9 novembre lors d’une collision à l’intersection de la route 116 et du rang Nord Ouest, à Sainte-Marie-Madeleine. Photo Dominique St-Pierre

Des accusations pourraient être déposées contre l’un des deux conducteurs impliqués dans un accident sur la route 116, à Sainte-Marie-Madeleine, le 9 novembre, qui a coûté la vie à deux personnes.

Les Chamblyens Pierre Jr Brousseau, 37 ans, et Émilie Fortin, 34 ans, ont succombé à leurs blessures à la suite de l’impact. Leur fille de 13 ans, qui prenait place à l’arrière dans la même voiture, n’a subi que des blessures mineures.

L’autre conducteur impliqué, un homme dans la trentaine de Saint-Jean-sur-Richelieu, a été blessé gravement, mais son état s’est stabilisé dans les heures qui ont suivi. Des prélèvements sanguins ont été exigés par les autorités, qui avaient des raisons de croire que ses capacités pouvaient être affaiblies. Lorsque les résultats seront connus, des accusations de conduite avec les capacités affaiblies ayant causé la mort pourraient être déposées contre lui.

L’accident a eu lieu peu avant 20 h, à l’intersection de la route 116 et du rang Nord Ouest, un peu dépassé Sainte-Madeleine vers Mont-Saint-Hilaire. Selon la Sûreté du Québec, la collision est survenue lorsque l’automobile avec à son bord trois occupants a voulu intégrer la route 116. L’autre voiture circulait en direction est sur la 116 et a percuté le véhicule des victimes de plein fouet.

La route 116 a été fermée à la circulation une bonne partie de la soirée. Un reconstitutionniste s’est rendu sur place afin de faire la lumière sur les circonstances exactes de l’accident. L’enquête permettra notamment de déterminer si la vitesse pourrait être en cause.

image