2 février 2012
De la chick lit pour tous
Élisabeth Locas lance son premier roman
Par: Le Courrier

La comédienne et auteure d’origine maskoutaine, Élisabeth Locas, a lancé, hier, son premier roman Désir, vertiges et autres folies. De la chick lit, certes. Mais intelligente et très près de la réalité.

Familière principalement avec la rédaction de pièce théâtrale, Élisabeth Locas a plongé pour la première fois, il y a un an, dans l’univers du roman. Un projet qu’elle ne croyait réaliser qu’à l’âge de 60 ans. Édité chez Les Intouchables, c’est la maison d’édition elle-même qui a proposé l’idée à la comédienne dans la trentaine.

« La maison d’édition Les Intouchables savait que j’écrivais. Elle m’a proposé l’idée d’écrire un roman de genre chick lit. Pour ma part, j’avais entamé un projet d’écriture avec deux amies, Sonia Quirion et Jeanne Ostiguy, d’abord dédié pour le théâtre. Finalement, ce même projet a bifurqué vers le roman », relate Mme Locas.Fidèle au genre littéraire, Désirs, vertiges et autres folies raconte l’histoire d’une journaliste dénommée Maxime Bousquet, âgée de 27 ans, qui cherche l’accomplissement avec un grand A. Dévouée à son travail, esclave d’un téléphone qui ne dérougit pas, célibataire désillusionnée par l’amour et la vie de famille, Max veut profiter de sa jeunesse et de sa liberté. Mais un big bang progressif la forcera à tout remettre en question.On aurait toutefois tort de croire que ce livre est uniquement dédié à un public féminin dans la vingtaine, selon l’auteure. « Je n’ai pas écrit le livre dans l’idée que je ne m’adressais qu’à un public féminin dans la vingtaine. Les deux amies avec qui j’ai entamé la rédaction ont 40 et 60 ans et elles se sont senties très interpellées par l’histoire. Le livre aborde, à travers ses personnages, les questionnements que l’on peut avoir quand on est dans une période de transition et non seulement les questionnements liés à la crise de la vingtaine. »Oeuvrant dans le monde des médias, l’héroïne du récit est confrontée à un problème bien présent dans la société, le souci de l’image. Un sujet qui a beaucoup inspiré Mme Locas.« Je trouve que le souci de l’image et l’apparence esthétique sont des pressions énormes de nos jours! On est dans un monde de speed dating où l’on a très peu de temps pour se présenter et où l’on est rapidement jugé. J’avais envie d’exploiter toute cette question en rapport à l’image », explique-t-elle.Désirs, vertiges et autres folies nous renvoie un miroir et nous pousse à réfléchir à notre rapport au travail, à l’amour, à la vie de famille et à l’amitié. Tout en étant divertissant, il nous recentre sur nos valeurs principales, quel que soit notre âge ou notre sexe.Élisabeth Locas, comédienne de formation, pratique son métier sur les planches, au grand et au petit écrans. Elle s’est fait connaître, entre autres, dans la série Taxi 0-22 et dans le film Filière 13 de Patrick Huard. Elle tourne maintenant dans la websérie Temps mort, diffusée sur Tout.tv, où elle interprète le rôle de Chloé. En plus de codiriger deux compagnies artistiques pour lesquelles elle crée et écrit, elle travaille actuellement à la rédaction d’un texte dramatique Soliloques ainsi qu’à l’écriture d’une prochaine pièce théâtrale.

image