Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilHistorique

Historique

image
image
image
image

Fondé en 1853, le journal Le Courrier est le doyen de la presse francophone en Amérique du Nord. C’est en effet le 24 février 1853 que fut livrée la première édition du Courrier.

Parmi la liste des rédacteurs en chef et des journalistes qui émaillèrent l’histoire du Courrier et celle de tout le journalisme québécois, figurent des noms célèbres. Songeons à Médéric Lanctôt, à Honoré Mercier qui fut plus tard premier ministre du Québec, à Jules Tardivel, à Henri Bourassa, à Harry Bernard qui occupa le poste durant 47 ans et plus près de nous, à Pierre Bornais qui fit carrière au journal de la rue Sainte-Anne durant 28 ans.

Divers propriétaires dont plusieurs clairement identifiés à des tendances politiques, ont été aux commandes du Courrier.

Depuis le milieu des années ’30, c’est la famille Chartier qui préside aux destinées de ce vénérable doyen. Tout d’abord Ernest J. Chartier qui fut député provincial de 1944 à 1955. Puis, M. Denis Chartier dirigea l'entreprise jusqu’à la fin des années ’80. C’est maintenant Benoît Chartier, donc un membre de la troisième génération, qui gère la barque. La longue histoire du Courrier est jalonnée d’honneurs de toutes sortes. Par exemple, depuis 1970, le journal a été choisi une quinzaine de fois l’Hebdo de l’année, la dernière fois en 2009.

Mais le plus grand titre de gloire du Courrier, depuis février 1853, c’est de raconter fidèlement l’histoire des gens de son territoire, de rapporter les événements, heureux ou malheureux, qui constituent à la fois la petite et la grande histoire de la communauté maskoutaine.


DBC Communications inc.



Nom
Résidentiel
Commercial
Lieu