7 septembre 2017
Premier passage en solo
Jacques Jacobus, la nostalgie et la découverte
Par: Olivier Dénommée
« En solo, mon son s’approche beaucoup de celui des débuts de Radio Radio, insiste Jacques Jacobus. Les nostalgiques devraient apprécier! » Photo courtoisie

« En solo, mon son s’approche beaucoup de celui des débuts de Radio Radio, insiste Jacques Jacobus. Les nostalgiques devraient apprécier! » Photo courtoisie

Jacques Alphonse Doucet s’est longtemps fait connaître sous le pseudonyme de Jacobus avec le groupe de hip-hop acadien Radio Radio. Appelons maintenant Jacques Jacobus celui qui a lancé en solo son tout premier album au printemps dernier et qui fait actuellement le tour du Québec pour faire connaître sa propre musique.

« Cet été a été un beau mélange de spectacles avec Radio Radio et en solo. J’ai eu droit à une très bonne réception jusqu’à présent, mais j’espère continuer à développer mon propre projet. À moyen terme, je souhaite toujours m’investir dans les deux », explique Jacques Jacobus en entrevue. La proximité qu’il garde avec Radio Radio s’explique notamment par le fait que sa musique s’adresse avant tout « aux fans du groupe, et en particulier à [ses] deux premiers albums ».
Prochains albums
Justement, parlant des albums de Radio Radio, le duo souhaite-t-il poursuivre le virage en anglais entamé dans Light the Sky (2016)? « On doit se rencontrer pour écrire du nouveau matériel, mais d’après moi, nous allons retourner au français, ou faire un album bilingue », estime-t-il. Son propre album, Le retour de Jacobus, est pour sa part en français teinté de chiac, et l’artiste précise déjà travailler sur du nouveau matériel pour un prochain album solo.
Un « fun party »
« J’ai joué à quelques reprises à Saint-Hyacinthe avec Radio Radio, mais ce sera ma première fois en solo », admet Jacques Jacobus qui se souvient d’« une belle foule et [d’]une bonne réception ». Le samedi 9 septembre, il sera au Zaricot pour y présenter son album complet avec « un best of de Radio Radio » et quelques chansons méconnues du grand public.
« Ce sera un beau mix de nostalgie et de découverte. On va se faire un fun party à Saint-Hyacinthe, c’est sûr », termine Jacques Jacobus. Le spectacle est annoncé à 21 h.

image