7 mars 2019
Hockey collégial
Les Lauréats en mission
Par: Maxime Prévost Durand

Déjà champions de la saison régulière, les Lauréats tenteront de mettre la main sur l’autre bannière dans leur mire : celle de champions des séries. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Écartés rapidement des séries éliminatoires l’an dernier, les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe voudront s’assurer que l’histoire ne se répète pas ce printemps. Déjà couronnée championne de la saison régulière, la formation maskoutaine entamera vendredi sa prochaine mission : remporter la bannière de l’équipe championne de la ligue collégiale du RSEQ.

Le premier défi qu’elle devra relever a pour nom les Nordiques du Collège Lionel-Groulx, une équipe que la troupe de Louis-Philippe Blanchet a battue à deux reprises en trois affrontements cette saison. Les deux clubs s’affronteront pour l’occasion au meilleur des cinq matchs.

« Ça s’annonce une bonne série. Lionel-Groulx est une équipe qui a beaucoup de talent, confie l’entraîneur-chef des Lauréats, dans un entretien téléphonique à quelques jours du premier match de la série. Offensivement, c’est une des équipes qui a marqué le plus de buts dans la ligue cette saison [NDLR 141 buts en 36 matchs, bon pour le 2e rang à ce chapitre]. Ils avaient atteint la finale l’an dernier et beaucoup de vétérans sont encore là. Ils n’ont peut-être pas eu la saison qu’ils voulaient [en terminant au 10e rang], mais ça reste une équipe dangereuse qu’on ne doit absolument pas prendre à la légère. »

Les Lauréats font néanmoins figure de favoris pour ces séries vu l’impressionnante saison qu’ils ont connue. D’un bout à l’autre, ils ont trôné au sommet du classement, terminant la campagne avec une fiche de 28 victoires, 4 défaites et 4 défaites en prolongation/fusillade. Une récolte de 60 points sur une possibilité de 72.

« On est fiers du travail accompli et on prend avec fierté le fait d’être les champions de la saison, mais ce n’est pas le championnat qu’on vise depuis le début de la saison. On veut gagner les séries, poursuit Louis-Philippe Blanchet. Il faut se servir intelligemment de cette fierté et qu’elle nous aide au niveau de la confiance. Dans notre plan, il reste encore neuf victoires à aller chercher. »

Avec une pause de deux semaines sans match en vertu du laissez-passer direct aux quarts de finale octroyé aux équipes ayant terminé dans le top 6, le club du Cégep de Saint-Hyacinthe a ainsi pu faire prendre du repos à ses joueurs et, pour certains, guérir les « petits bobos ». Cela a également permis aux joueurs de se concentrer sur leurs examens de mi-session avant d’entamer les séries.

Le premier match face aux Nordiques sera disputé au Stade L.-P.-Gaucher ce vendredi, à 19 h 30, puis la série se transportera à Blainville dimanche pour le deuxième duel. La série pourrait ensuite se conclure à Saint-Hyacinthe le vendredi 15 mars. Les matchs 4 et 5, s’ils sont nécessaires, sont prévus le 17 mars à Blainville et le 22 mars au Stade L.-P.-Gaucher.

Des honneurs individuels

Signe d’une saison couronnée de succès, quelques membres des Lauréats ont reçu des honneurs individuels de la part du RSEQ.

Parmi ceux-ci, le capitaine de la formation maskoutaine William Bordeleau a été nommé étudiant-athlète par excellence de cette saison 2018-19, en plus d’être l’un des récipiendaires des mérites académiques.

Le travail de Louis-Philippe Blanchet a aussi été reconnu, alors qu’il a été élu l’entraîneur de l’année au sein du circuit de hockey collégial masculin.

De leur côté, le gardien William Giroux et le défenseur Hugo Laflamme ont été respectivement sélectionnés au sein de la 1re et de la 2e équipe d’étoiles.

image