22 novembre 2018
Début du procès de Francis Yergeau
Les meurtres liés à une histoire de drogue?
Par: Olivier Dénommée
Francis Yergeau est détenu depuis son arrestation en mai 2016 (photo). Il assiste calmement à son procès, sans menottes, mais entouré de deux constables, dans le box des accusés. Photothèque | Le Courrier ©

Francis Yergeau est détenu depuis son arrestation en mai 2016 (photo). Il assiste calmement à son procès, sans menottes, mais entouré de deux constables, dans le box des accusés. Photothèque | Le Courrier ©

Deux ans et demi après son arrestation, le Valois Francis Yergeau subit actuellement son procès pour deux chefs d’accusation de meurtre au premier degré de Martin Bélair et Nancy Beaulieu, respectivement copropriétaire et gérante du Cabaret Flamingo, bar de danseuses nues à Saint-Hyacinthe. Le jury, composé de cinq hommes et sept femmes, a entendu les premiers témoins mardi et mercredi au palais de justice de Saint-Hyacinthe.

Mardi, les premiers témoins étaient essentiellement des proches des victimes et des employés du Flamingo au moment des faits, survenus en janvier 2015. Fait intéressant, plusieurs éléments de témoignages concernaient davantage le complice présumé de Francis Yergeau – qui ne pourra être nommé étant donné que son procès est prévu en 2019 – que l’accusé lui-même. Yergeau a été décrit par quelques témoins comme étant beaucoup plus discret et réservé que son complice. Les deux hommes étaient des réguliers du Flamingo et étaient devenus amis avec le défunt propriétaire.

Drogue

Si le mobile pour les meurtres n’était pas encore clair mardi en fin de journée, différents témoignages laissaient croire qu’une importante transaction de drogue impliquant notamment le complice allégué de Yergeau et Martin Bélair devait avoir lieu dans les jours précédant la disparition de M. Bélair et Mme Beaulieu, qui formaient alors un couple. Des employés du bar ont rapporté que le complice allégué paraissait nerveux et agité le soir de la disparition des victimes et qu’il avait fait mention d’une importante transaction de drogue prévue en compagnie de M. Bélair. Il a aussi été confirmé que les victimes ont été tuées par balle.

Au total, une quinzaine de témoins devraient être entendus dans les prochaines semaines. Les procureurs de la Couronne, Mes Sandra Bilodeau et Pierre Goulet, tenteront d’ici la mi-décembre de convaincre hors de tout doute raisonnable le jury que Francis Yergeau est coupable d’avoir causé ou d’avoir été complice dans la mort de Martin Bélair et Nancy Beaulieu. L’accusé est défendu par Mes Mathieu Rondeau-Poissant et Rodrigue Beauchesne.

image