14 mars 2019
Hockey midget AAA
L’Intrépide montre la sortie aux Gaulois
Par: Maxime Prévost Durand

Malgré tous leurs efforts déployés, les Gaulois ont été balayés en trois matchs dans leur série quart de finale face à l’Intrépide. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Il aura suffi de trois matchs à l’Intrépide de Gatineau pour éliminer les Gaulois en quart de finale des séries midget AAA. Malgré cette sortie expéditive, la formation de Saint-Hyacinthe a chèrement vendu sa peau, poussant deux de ces trois rencontres jusqu’à la prolongation, sans toutefois être en mesure d’arracher une victoire.

Après avoir échappé le premier duel 3 à 2 en prolongation samedi, à Gatineau, les Gaulois ont encaissé un autre revers le lendemain au compte de 6 à 1. Le dos au mur, ils ont livré une performance inspirée mardi soir, au Stade L.-P.-Gaucher, revenant de l’arrière après avoir accusé un retard de 3 à 0 à un certain moment, mais l’Intrépide a fait preuve d’opportunisme – et d’un peu de chance sur un jeu bizarre derrière le filet – pour se sauver avec la victoire, une fois de plus en prolongation, et montrer la sortie aux Maskoutains.

« C’est une déception, a confié l’entraîneur-chef Marc-André Ronda, à la suite du dernier match, mardi. On a vu nos joueurs progresser tout au long de l’année, on a réussi à terminer un rang plus haut que l’an dernier au classement (7e), malgré une équipe plus jeune et moins expérimentée. Même si durant la saison certaines personnes ont pu penser qu’on serait juste de passage pour une ronde en séries, on a joué une excellente première ronde et on a bien entamé la deuxième. On méritait d’être dans cette série-là et on a bien fait, on ne méritait pas de la perdre en trois matchs. »

Le scénario aurait pu être bien différent compte tenu des nombreuses chances dont les Gaulois ont bénéficié sans pouvoir en profiter. Dans le premier match, Alexis Giguère s’est retrouvé devant une cage béante en prolongation, puis une scène presque identique s’est produite dans les dernières secondes de la 3e période du troisième match lorsque Mikaël Huchette et Nathan Gaucher se sont retrouvés tour à tour seuls devant le gardien Alexandre Groleau, des opportunités qui n’ont pu être converties en but.

Cela dit, l’effort a été constamment au rendez-vous du côté des Maskoutains, qui n’ont jamais baissé les bras, même si l’équipe était privée de certains joueurs plus cette série avançait. Blessé, l’attaquant Nicolas Ippersiel a raté les deux derniers matchs de la série, puis Émile Villiard a été suspendu pour trois matchs à la suite de gestes posés dans les derniers instants du deuxième duel. D’autres jouaient également malgré les bobos qu’ils traînaient. « On commençait à manquer un peu de soldats », a avoué Marc-André Ronda.

Favori pour l’emporter dans cette série en vertu de sa 3e place au classement général, l’Intrépide passe donc en demi-finale. Les Chevaliers de Lévis ont également obtenu leur laissez-passer dans le carré d’as en balayant le Blizzard du Séminaire Saint-François. Au moment de mettre sous presse, les Cantonniers de Magog menaient leur série quart de finale 2-1 face aux Grenadiers de Châteauguay, puis les Lions du Lac Saint-Louis avaient l’avantage 2-1 face aux Estacades de Trois-Rivières.

Même si leur quête vers la Coupe Jimmy-Ferrari s’est terminée mardi, les Gaulois auront une chance de se reprendre avec une autre coupe à l’enjeu, soit la Coupe Dodge, plus tard à la fin mars. Les détails à ce sujet seront connus dans les prochains jours, selon les résultats des autres séries en cours.

image