26 janvier 2012
Patrice Michaud : un chanteur qui n’a pas la langue dans sa poche
Par: Le Courrier
Patrice Michaud présentera son premier spectacle solo <em>Le triangle des Bermudes</em> le vendredi 3 février, au Centre des arts Juliette-Lassonde, à 20 h 30.

Patrice Michaud présentera son premier spectacle solo Le triangle des Bermudes le vendredi 3 février, au Centre des arts Juliette-Lassonde, à 20 h 30.

Après avoir assuré les premières parties de Zacharie Richard et Richard Desjardins, le chansonneur-conteur originaire de Cap-Chat en Gaspésie, Patrice Michaud, présentera son premier album solo Le triangle des Bermudes le vendredi 3 février au Centre des arts Juliette-Lassonde dès 20 h 30.

Oeuvrant dans la musique folk-pop, le gagnant du Festival de la chanson de Granby 2009 a été pas mal occupé depuis la sortie de son premier album Le triangle des Bermudes au printemps 2011. Et il le sera davantage cet hiver et ce printemps puisqu’il poursuit sa tournée au Québec, mais aussi en France, en Suisse et en Belgique.

« Je suis bien content! Nous avons un bel hiver et un beau printemps qui nous attendent. Nous avons entamé la tournée en mai dernier et nous avons eu une très belle réception. Encore pour 2012, pour avons la chance d’avoir vendu beaucoup de spectacles », se réjouit Michaud.Reconnu pour son titre de chansonneur-conteur, ce dernier réunit deux intérêts, le chant et le conte, qui se sont développés très tôt chez lui et indépendamment. Des études en littérature ont affiné sa maîtrise des genres littéraires et il décide d’intégrer le conte à ses chansons. Une formule, qu’il exploite davantage lors de ses spectacles que sur son album. « Lors de mes spectacles, j’aligne les récits et les chants parce que j’aime bien séparer les genres. Les contes sont des pièces en soi que je travaille avec le même effort que les pièces musicales. Ce sont en fait toutes de petites oeuvres qui, réunies, prennent un autre sens. »Accompagné sur scène de trois musiciens, Michaud présente ses compositions qui parlent d’humains, d’espaces, de temps, de choses et d’autres. Des sujets qui par leur simplicité interpellent le grand public.« Je fais dans la musique folklore et le folk, par définition, est une musique universelle qui parle à tous. En même temps, je me sers beaucoup de la vie des autres. Je les observe et quand je réussis à bien dépeindre leur quotidien, j’arrive à toucher des gens. »

image