26 janvier 2012
Première édition du Festi-Mahg
Pour le plaisir des enfants
Par: Maxime Desroches
Le comité organisateur du Festi-Mahg : première rangée; Linda St-Pierre, Sylvie Carbonneau, Dominique Lussier. Deuxième rangée; Manon Bisson, Christiane Lussier, Marie-Claude Champagne et Yves Desrosiers. Troisième rangée; Serge Messier, Eric Courchesne.

Le comité organisateur du Festi-Mahg : première rangée; Linda St-Pierre, Sylvie Carbonneau, Dominique Lussier. Deuxième rangée; Manon Bisson, Christiane Lussier, Marie-Claude Champagne et Yves Desrosiers. Troisième rangée; Serge Messier, Eric Courchesne.

La fin de semaine des 11 et 12 février donnera lieu à une première dans le hockey maskoutain, soit la tenue à Saint-Hyacinthe d’un tournoi consacré entièrement aux enfants de 5 et 6 ans, garçons comme filles, soit ceux évoluant en Mahg 1 et 2, alors que se tiendra au Stade L.-P.-Gaucher la première édition du Festi-Mahg.

L’idée d’organiser un tel rassemblement a germé dans la tête de Christiane Lussier, une mère de hockeyeur bien impliquée dans l’Association de hockey mineur (AHM), après avoir constaté que plusieurs villes voisines reçoivent depuis de nombreuses années déjà les tout-petits dans le contexte d’un mini-tournoi.

L’objectif de rassembler 40 équipes, établi en avril dernier, aura finalement été surpassé, puisque ce sont 48 clubs montérégiens — dont huit de Saint-Hyacinthe — qui auront la chance de jouer quelques parties amicales devant leur famille.« À cet âge-là, les enfants apprennent à patiner et à manier la rondelle. Ça fait beaucoup de pratique pendant une saison. On trouvait intéressant de leur offrir la chance de jouer dans le contexte d’un match, où il y a quelque chose à l’enjeu, tout en gardant en vue que le but est avant tout de s’amuser et de se faire des amis, a mentionné Mme Lussier, présidente du Festi-Mahg, à l’occasion d’un point de presse tenu le 18 janvier, au Restaurant Le Parvis du Vieux Clocher.D’ailleurs, c’est autant le cas pour les enfants que pour leurs parents dans les estrades. En tant que maman de hockey, je sais très bien qu’il se tisse des liens et des amitiés durant ce genre d’événements », ajoute-t-elle.

Faire de l’enfant la vedette

Afin de mettre de l’avant le plaisir de jouer au détriment de l’importance de gagner, une mini-bannière sera remise à chaque participant, peu importe l’issue des matchs. Un chandail de hockey, tiré au hasard, sera remis au joueur du match après chaque rencontre.

« L’initiative de ce Festi-Mahg va de pair avec le message que l’Association de hockey mineur de Saint-Hyacinthe tente de véhiculer, soit celui de faire de l’enfant la vedette », affirme le président de l’AHM, Jacques Plasse.Le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Bernier, a également parlé d’une expérience inoubliable pour les joueurs des 48 équipes participantes. « Je suis convaincu que ce sera une fin de semaine inoubliable pour tous et que c’est le début d’une tradition maskoutaine annuelle. Je serai moi-même un spectateur attentif puisque mon petit-fils y participera! »

image