7 septembre 2017
Parc Les Salines
Prise 2 pour la construction du stationnement
Par: Jean-Luc Lorry
Une allée centrale en pavé percolant sera aménagée pour permettre aux usagers de se rendre au chalet de façon sécuritaire.

Une allée centrale en pavé percolant sera aménagée pour permettre aux usagers de se rendre au chalet de façon sécuritaire.

Les travaux de reconstruction du parc Les Salines ont débuté le 5 septembre.   Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les travaux de reconstruction du parc Les Salines ont débuté le 5 septembre. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La Ville de Saint-Hyacinthe estime à 1,2 M$ ce qui lui en coûtera pour reconstruire au complet le stationnement du parc Les Salines. 

Ce montant s’ajoute aux 1,2 M$ dépensés en 2009 pour ce même stationnement dont la réalisation devait rencontrer les standards écologiques en vue de se qualifier pour une certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design).
À peine construit, la Ville avait constaté la formation de plusieurs nids de poule, une accumulation d’eau et une détérioration de la surface de roulement.
Au printemps 2013, la municipalité s’était retournée contre son concepteur, Objectif Paysage, pour lui réclamer un montant de plus de 1,5 M$. Dans sa poursuite, la Ville qualifiait alors l’état du stationnement de « déficient, dangereux et inapproprié ».
Dans ce dossier, on ne s’est pas rendu jusqu’au procès. Les deux parties se sont finalement entendues cet hiver sur les termes d’un règlement à l’amiable assorti d’une clause de confidentialité.
Cavalier seul
Cette fois, la Ville a décidé de faire cavalier seul en confiant les travaux de reconstruction au Service des travaux publics.
Les services professionnels en ingénierie ont été confiés au Groupe FBE Bernard Experts de Saint-Hyacinthe et l’architecture à Conception paysage de Sainte-Julie.
Dernièrement, la Ville a procédé à une série d’appels d’offres publics pour la fourniture de pierre concassée, de matériel d’égouts pluviaux, de bordures et de mélange bitumineux. Un revêtement en asphalte a été privilégié à une surface en béton pour des raisons budgétaires.
Réaménagement complet
La municipalité profitera de cette reconstruction pour réaménager au complet ce secteur du parc réservé au stationnement.
Pour améliorer la sécurité des lieux, une allée centrale en pavé percolant (qui laisse l’eau s’infiltrer dans le sol) sera aménagée.
Le nombre de cases de stationnement a été revu à la hausse. Les automobilistes disposeront de 23 places supplémentaires ,soit 177 cases.
Pour agrémenter les groupes scolaires, un débarcadère réservé aux autobus sera aménagé. Au chapitre horticole, on prévoit l’implantation de 48 îlots de végétation et de 13 arbres.
Le stationnement de nuit sera plus lumineux puisque le nombre de lampadaires passera de 6 à 20.
Le second stationnement de 150 cases situé à proximité du champ de tir à l’arc sera accessible aux usagers du parc et du chalet pendant les travaux. Ceux-ci ont débuté aulendemain de la fête du Travail , le 5 septembre, et devraient se terminer à la fin novembre.

image