1 novembre 2018
Rumeurs & indiscrétions
Par: Le Courrier
Rumeurs & indiscrétions

Rumeurs & indiscrétions

Il y avait du monde en ville, dans nos hôtels et dans nos restaurants, ces derniers jours, gracieuseté du tourisme d’affaires qui tourne à plein régime. Les 24 et 25 octobre, le Salon de la machinerie et des fournitures pour l’industrie du bois ouvré de l’est du Canada s’est d’abord tenu à Espace Saint-Hyacinthe, sur le site de l’exposition agricole. C’est la première fois que ce salon, qui en était à sa troisième édition, se déroulait à l’extérieur de Montréal.

Du 25 au 27 octobre, pluss de 600 vétérinaires étaient ensuite de passage au centre de congrès municipal dans le cadre du Congrès vétérinaire québécois 2018. Comme le siège social de l’Ordre se trouve à Saint-Hyacinthe, c’était un retour fort attendu et prévisible.

Les vétérinaires étaient invités à réserver une chambre au taux de 139 $ la nuitée au Sheraton et à l’Hôtel Le Dauphin. S’il n’y avait plus aucune chambre disponible, on leur fournissait une liste d’hébergement à 30 minutes de Saint-Hyacinthe, incluant le Holiday Inn Express de Saint-Hyacinthe, situé tout près. Dans le cas du congrès du bois ouvré, les participants étaient invités à se loger au Holiday Inn ou au Dauphin.

C’est sous la présidence d’honneur de Stéphane Camiré, propriétaire de la populaire cantine Chez Jos, que ce déroulera le 5e souper-bénéfice du Fonds d’aide Optimiste Douville, le mardi 6 novembre au non moins populaire restaurant La Cage, Brasserie sportive de Saint-Hyacinthe. Le coup d’envoi sera donné à 18 h. Les billets sont en vente au Service des loisirs, dans les centres communautaires de quartier ainsi qu’à la Cage. Les profits servent à regarnir le Fonds qui contribue à soutenir les jeunes défavorisés dans la pratique des sports et des loisirs. 

image