7 février 2019
Saint-Hyacinthe Technopole en grande consultation du secteur commercial
Par: Le Courrier

Sur la photo, dans l’ordre habituel, Caroline Bourdon, des Galeries St-Hyacinthe, Cédric Meunier, de Saint-Hyacinthe Technopole, Laurie Breault, directrice générale de la SDC centre-ville, Sylvain Gervais, directeur du développement commercial de Saint-Hyacinthe Technopole, André Brochu, directeur général des Galeries St-Hyacinthe, et Charles Côté, de M Rendez-vous marchands. Photo Patrick Roger

Pour une troisième année consécutive, Saint-Hyacinthe Technopole entreprend une vaste opération de visites et de consultations visant à mettre à jour ses données sur le secteur commercial de son territoire.

Au cours des prochains jours, l’organisme entend donc prendre contact avec plus de 200 dirigeants d’entreprises de commerce de détail et de service afin de compiler des données par le biais d’un formulaire d’enquête.

Afin de réaliser ce travail colossal, Saint-Hyacinthe Technopole pourra compter sur l’appui de ses principaux partenaires en matière de développement commercial, à savoir les Galeries St-Hyacinthe, M Rendez-vous marchands et la SDC centre-ville. Ces derniers lui prêteront main-forte dans la collecte d’informations auprès de leurs marchands associés.

L’équipe commerce de Saint-Hyacinthe Technopole réalisera également de nombreuses rencontres individuelles auprès d’un échantillon de places d’affaires ciblées en fonction de différentes zones géographiques de la ville et de différents types d’activité.

« Dans le cadre de l’exécution de notre mission de support et d’appui au noyau commercial de Saint-Hyacinthe, il est essentiel de maintenir un portrait le plus à jour possible de l’état de notre secteur commercial. Cela nous permet de mieux cibler nos interventions à venir en faveur du développement de ce secteur, mais aussi d’être au fait des différents défis et projets qui animent nos commerçants », a spécifié Sylvain Gervais, directeur du développement commercial de Saint-Hyacinthe Technopole.

Ainsi, le questionnaire permettra, notamment, de recueillir des données sur l’évolution des ventes des commerces, sur les caractéristiques de leurs clientèles, sur les questions liées à la main-d’œuvre ou encore sur l’indice de confiance des commerçants maskoutains. Cette année, une attention particulière sera portée sur l’utilisation des outils de promotion et de vente numériques par les entreprises maskoutaines.

Cette opération s’étendra jusqu’à la mi-février. Les commerces ciblés seront contactés par Saint-Hyacinthe Technopole ou l’un de ses partenaires.

image