21 février 2019
La Journée Pacini du 18 avril
Six organismes vous invitent à la table
Par: Benoît Lapierre

Le cercle des participants à la Journée Pacini s’élargit : dans l’ordre habituel, Pierre Dumaine, président du Club Rotary, Stéphanie Fontaine, du comité de financement du Centre de pédiatrie sociale Grand Galop, Claude Pilon, président du Fonds d’aide pour le loisir, Lyne Gagné, présidente de la Fondation Le Baluchon, Stéphane Gagnon, président de la Fondation Aline-Letendre, Nathalie Lehoux, Happy présidente des Restaurants Pacini, Patrice Gagnon, PDG de la coopérative Comax, Jean-Guy Brillon, organisateur de la Journée, et Angélika Gil, directrice générale de l’organisme Le Phare. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La Journée Pacini pour la qualité de vie prend de l’ampleur en 2019 : six organismes d’entraide sont maintenant associés à ce blitz caritatif qui se déroule autour d’une bonne table et qui aura lieu cette année le jeudi 18 avril au Centre de congrès de Saint-Hyacinthe.

Comme à la dernière édition, tenue le 17 novembre 2017, la Fondation Aline-Letendre (Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe), L’Auberge du Cœur le Baluchon (aide aux jeunes en difficulté) et Le Club Rotary (soutien aux projets de l’école René-Saint-Pierre) se trouvent parmi les bénéficiaires de la Journée Pacini 2019. Le groupe s’élargit cette année avec l’arrivée du Centre de pédiatrie sociale Grand Galop, de l’organisme Le Phare (soutien en santé mentale) et du Fonds d’aide pour le loisir. On note le retrait du Centre de bénévolat de Saint-Hyacinthe, qui était de la Journée Pacini 2017. Cette journée demeurera dans les annales comme étant le tout premier évènement tenu au nouveau Centre de congrès.

Cette année, c’est le PDG de la Coop Comax, Patrice Gagnon, qui agit à titre de président d’honneur de la Journée Pacini pour la qualité de vie. En conférence de presse, il a souligné que la coopérative célébrait en 2019 ses 75 ans d’histoire et de contribution au mieux-être des gens d’ici. « Vous comprendrez que la Journée Pacini était l’occasion tout indiquée pour notre organisation et moi-même d’aller encore plus loin dans notre implication sociale », a-t-il dit.

Tous les citoyens peuvent contribuer à la Journée Pacini en se procurant des billets pour le déjeuner brunch (25 $), le dîner (35 $), ou le cocktail et le souper (85 $), une soirée qui sera agrémentée d’un encan silencieux et d’un encan à la criée d’œuvres d’art et d’autres surprises. Individus et entreprises peuvent aussi s’associer à l’évènement à titre de partenaires « platine » (3500 $), « or » (1500 $), « argent » (850 $), « bronze » (500 $) ou comme partenaires professionnels (250 $).

Le 18 avril, il s’agira de la dixième journée Pacini à se tenir à Saint-Hyacinthe. Les huit premières éditions avaient été organisées au profit de la Fondation de l’hôpital Honoré-Mercier par Jean-Guy Brillon, un ancien propriétaire du restaurant Pacini. Mais en 2017, la Fondation l’avait informé qu’elle se dissociait de la Journée Pacini, qui se tenait jusque-là en avril, comme ce sera le cas à nouveau cette année. M. Brillon demeure le grand organisateur de l’évènement, avec un comité restreint de collaborateurs auquel doivent s’adresser les organismes bénéficiaires potentiels. C’est également M. Brillon qui dresse le menu des repas de la Journée Pacini selon les denrées fournies par les partenaires, dont Pacini, Le Dindon du Québec (repas du midi) et Delimax (veau servi au souper).

L’objectif de la Journée Pacini 2019 a été fixé à 250 000 $, ce qui représente 50 000 $ de plus que la récolte de novembre 2017.

image