Un phénix à Saint-Liboire | Le Courrier de Saint-Hyacinthe
Culture
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageCultureimageimage

Un phénix à Saint-Liboire

 

16 mars 2017

Un phénix à Saint-Liboire

 

Selon Phœnix, le son et le traitement des différents instruments, dont les cordes, est ce qui fait sa marque de commerce dans l’industrie.  Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le phénix est un animal mythique réputé pour sa majestuosité, sa puissance, et surtout sa capacité à constamment renaître de ses cendres. Cette image plaisait à Félix Grenon, jeune producteur de Saint-Liboire, qui a adopté Phœnix comme nom d’artiste à la fin 2015. 

Musicien autodidacte de 21 ans, Phœnix a récemment retenu l’attention de La Chapelle Records de Montréal, qui croit au talent brut du jeune artiste. Aujourd’hui, Phœnix a quatre extraits à son actif, dont « Ritual » lancé le 17 février, et a vu paraître un mini-album le 3 mars, où cette même pièce a été remixée par d’autres artistes québécois.

Michel Simard, DJ Kingdom, Ulrich Van Bell et Tomy Villacorta sont ceux qui ont accepté de revisiter l’intense « Ritual », une pièce de EDM (Electronic Dance Music) lourde et percussive.

C’est une suite de hasards qui a mené Félix Grenon vers la musique électronique, lui qui a admis n’avoir initialement aucun intérêt pour ce genre musical. Mais au fil de ses explorations sur le programme Cubase, il s’est découvert une vocation. « Il n’y a aucune limite dans ce logiciel, il me permet de faire tout ce que je veux musicalement », explique le jeune producteur qui aime intégrer des sonorités plus orchestrales à ses créations, chose qui a vite retenu l’attention de joueurs plus établis. 

« Je veux que les gens vivent quelque chose lorsqu’ils écoutent ma musique : je mets de l’émotion dans mes compositions et chaque vibe a un lien avec mes sentiments », précise Phœnix, qui planifie d’intégrer des chanteurs à sa musique dans un avenir rapproché, dont une collaboration avec Angelike Falbo. Un album complet est aussi planifié, et devrait paraître d’ici la fin de l’année. « La sortie de « Ritual » n’était que le début de quelque chose de plus gros », confirme-t-il.

Il est actuellement possible de se procurer sa musique sur iTunes ou sur les plateformes d’écoute en continu. 

image