15 décembre 2011
159_35_700ru2xc-rumeurs
Par: Martin Bourassa

La Maison Enfant Soleil n’a pas traîné longtemps sur le marché. Elle aura en effet de nouveaux propriétaires pour Noël. Le montant de la transaction n’a pas été révélé, pas plus que l’identité de l’acheteur. On en demandait toutefois la coquette somme de 450 000 sur la base d’une évaluation agréée. L’évaluation municipale est toutefois inférieure de 100 000 $.

La Maison Enfant Soleil n’a pas traîné longtemps sur le marché. Elle aura en effet de nouveaux propriétaires pour Noël. Le montant de la transaction n’a pas été révélé, pas plus que l’identité de l’acheteur. On en demandait toutefois la coquette somme de 450 000 sur la base d’une évaluation agréée. L’évaluation municipale est toutefois inférieure de 100 000 $.

L’émission Pour le plaisir de la télévision de Radio-Canada a consacré de longues minutes à vanter les mérites de Manon Robert et les charmes de sa boutique Les Passions de Manon, le 7 décembre. La chroniqueuse Louise Latraverse a eu le coup de foudre pour Manon, qu’elle a décrite comme étant le « charme incarné ». On a pu y voir plein de trouvailles issues de l’une des « plus jolies boutiques au Québec ». Il ne faudrait pas se surprendre de voir notre Manon nationale à l’une des prochaines émissions!

Des précisions s’imposent au sujet de notre cahier thématique sur le patrimoine religieux dans la MRC Les Maskoutains du 29 novembre. À la page 6, dans le texte sur Saint-Damase, il aurait fallu lire que l’incendie qui a endommagé l’église s’est produit en mai dernier. De plus, l’auteur de la brochure Souvenir du 175e du décret canonique de la paroisse religieuse de Saint-Damase 1829-2004 est le Damasien Joseph Beauregard.

image