22 août 2013
Beaux Mardis de Casimir
17 300 fois merci!
Par: Émilie Madore

Encore une fois cette année, les spectateurs ont été plus nombreux au spectacle de clôture des Beaux Mardis de Casimir présenté au parc Dessaulles. La pluie n’aura pas eu raison de la foule et de Mes Aïeux qui ont présenté leur spectacle jusqu’à la fin le 13 août.

publicité

« Environ 4300 personnes lors du dernier spectacle, c’était au-delà de nos espérances. Les gens ont été fantastiques », rapporte Louise Brunet, agente de développement à la culture au service des Loisirs de la Ville de Saint-Hyacinthe.

Que ce soit pour la Société Philarmonique de Saint-Hyacinthe, Yann Perreau, The New Cities, Jonas and The Massive Attraction, Patrick Norman ou Mes Aïeux, l’achalandage a été, somme toute, similaire à l’an dernier. Le nombre total de visiteurs s’élève à 17 300 pour les six spectacles présentés depuis le 2 juillet.

Saint-Hyacinthe et plus

Des gens d’un peu partout à travers la Montérégie ont assisté à cette 33 e édition des Beaux Mardis de Casimir. La page Facebook des Beaux Mardis a permis de les rejoindre.

Un concours dans le but de rencontrer certains artistes a été lancé à l’aide du réseau social. «Trois personnes ont eu la chance de rencontrer respectivement Yann Perreau, Patrick Norman et Mes Aïeux après les spectacles en plus d’immortaliser le moment avec un photographe professionnel, explique Mélissa Archambault, porte-parole de la Ville de Saint-Hyacinthe. Parmi les trois gagnants, un d’entre eux venait de Buffalo aux États-Unis. Cette personne a fait tout ce chemin pour rencontrer Mes Aïeux. »

Vaste auditoire

La programmation variée aura su plaire à tous les goûts de toutes les tranches d’âge. À la suite de chaque représentation, Louise Brunet a reçu d’excellents commentaires au sujet de la diversité musicale. « On peut dire que c’est mission accomplie pour satisfaire tout le monde et on compte poursuivre notre collaboration avec le Centre des Arts Juliette-Lassonde pour la sélection des artistes de la prochaine année, confirme Mme Brunet. Les Beaux Mardis de Casimir doivent être accessibles au plus grand public possible, on espère simplement qu’il suivra l’an prochain. »

À l’ère du 2.0, la population est invitée à revivre les Beaux Mardis en photos et vidéo via Facebook, Twitter, Instagram et Flickr. Des clichés réalisés par des membres du Club Photo de Saint-Hyacinthe s’y retrouvent.

image