3 juillet 2014
18 000 $ pour deux initiatives jeunesses
Par: Le Courrier

L’organisme Jeunes en santé et l’école secondaire Raymond ont reçu des bourses respectives de 8 000 $ et 10 000 $ pour leur projet Les petits chefs et AdosMotivAction, deux initiatives encourageant les saines habitudes alimentaires ainsi que l’intégration professionnelle.

publicité

Les deux initiatives ont été sélectionnées parmi plus d’une centaine de projets, présentés dans le cadre du programme Présents pour les jeunes de la Banque Nationale.

«Nous avons choisi ces deux projets, car, oui ils étaient tournés vers les jeunes, mais surtout, ils étaient concrets et réalisables à court terme. Tant la question du décrochage scolaire [école Raymond] que celle des bonnes habitudes alimentaires [Jeunes en santé] nous rejoignaient », affirme Simon Ledoux, vice-président régional, services aux particuliers de la Banque Nationale. Un comité composé de neuf membres – cinq en provenance de la Banque Nationale et quatre consultants externes – a examiné chacune des demandes. Située sur la rue Lafontaine à Saint-Hyacinthe, l’école secondaire Raymond, via son programme AdosMotivAction, souhaite rejoindre les jeunes en difficulté d’apprentissage, et présentant un profil de décrochage scolaire en leur permettant d’explorer divers métiers. Les professionnels sont invités à accueillir les adolescents sur leur milieu de travail afin que ces derniers vivent des expériences concrètes qu’ils exploiteront lors d’un gala tenu en mai prochain. « Nous étions très énervés et euphoriques en apprenant que nous avions été choisis. Recevoir un tel montant représente en quelque sorte l’accomplissement de nos démarches et nous permettra de payer tout le matériel nécessaire pour le gala, qui ne cesse de prendre de l’ampleur à chaque année », indique Mélanie Hébert, enseignante à l’école secondaire Raymond. Le second projet, Les petits chefs, regroupe 30 écoles primaires sur les territoires de Saint-Hyacinthe et d’Acton Vale et vise à aider les jeunes à faire des choix éclairés en matière de saine alimentation et à développer leurs techniques culinaires. La directrice de l’organisme Jeunes en santé, Véronique Laramée, s’est dit très contente d’avoir obtenu un tel appui financier. « Le montant nous permettra d’acheter la nourriture ainsi que 33 bacs contenant le nécessaire de cuisine (ustensiles, chaudrons et autres) dont auront besoin les jeunes », explique-t-elle, en spécifiant que le magasin Walmart de Saint-Hyacinthe a aussi remis quelques centaines de dollars à l’organisme pour appuyer Les petits chefs.

image