27 septembre 2018
Repas gastronomique des Amis du crépuscule
300 fidèles attendus au Club de golf
Par: Olivier Dénommée
On reconnaît, dans l’ordre habituel : François Lortie, président du conseil d’administration des Amis du crépuscule, Jeanne d’Arc Tremblay, administratrice, David Bousquet, ambassadeur de l’organisme, Ginette Pelletier, qui a bénéficié des services de  l’organisme, et Alain Pelletier, directeur général. Photo Martin Lacasse | Le Courrier ©

On reconnaît, dans l’ordre habituel : François Lortie, président du conseil d’administration des Amis du crépuscule, Jeanne d’Arc Tremblay, administratrice, David Bousquet, ambassadeur de l’organisme, Ginette Pelletier, qui a bénéficié des services de l’organisme, et Alain Pelletier, directeur général. Photo Martin Lacasse | Le Courrier ©

La prochaine activité des Amis du crépuscule, son souper gastronomique prévu le vendredi 12 octobre au Club de golf Saint-Hyacinthe, n’est pas seulement importante parce que l’organisme fête ses 25 ans, mais aussi parce que les fonds amassés permettront d’assurer sa survie et de poursuivre sa mission d’accompagner des centaines de personnes dans leur processus de deuil. Cet organisme dessert une clientèle située d’Acton Vale à Sorel, en passant par Saint-Hyacinthe et Beloeil.

Publicité
Activer le son

Le directeur général des Amis du crépuscule, Alain Pelletier, a souligné l’apport important de la soixantaine de bénévoles qui ont fourni, en 2017-2018, 3 372 heures de leur temps à 896 personnes. Un vibrant témoignage livré par Ginette Pelletier, qui a profité du soutien de bénévoles alors que sa mère était en fin de vie, insiste aussi sur le fait que le mot « ami » prend tout son sens dans le nom de l’organisme. « L’aide d’un ami, c’est plus personnalisé, plus intime que celle d’un bénévole. Il fait ça sans rien demander en retour et sans juger », a-t-elle commenté avec émotion. Elle en a profité pour remercier chaleureusement ceux et celles qui ont rendu « cette expérience plus sereine et humaine ».

Malgré la grande pertinence de la mission des Amis du crépuscule, l’organisme a plus que jamais besoin de l’aide de la population, d’autant plus que la Maison Monbourquette, ressource spécialisée dans l’accompagnement au deuil dont s’était beaucoup inspiré l’organisme maskoutain, a récemment annoncé qu’elle fermait ses portes. M. Pelletier a donc rappelé l’importance primordiale d’appuyer l’organisme en participant aux diverses activités de financement. « Nous avons besoin de vous pour assurer notre survie », insiste-t-il.

Le comité organisateur espère donc accueillir 300 convives au Club de golf Saint-Hyacinthe pour le Repas gastronomique du 12 octobre dès 18 h. Cette soirée sous la présidence d’honneur du notaire Louis H. Lafontaine inclut aussi un encan silencieux. Il est possible de se procurer des billets, au coût de 125 $, directement au bureau des Amis du crépuscule (650, rue Girouard Est, bureau 112, Saint-Hyacinthe) ou par téléphone au450 252-2737. 

image