17 janvier 2019
Population 2019
56 348 habitants à Saint-Hyacinthe
Par: Benoît Lapierre

Même si, globalement, la population de la MRC des Maskoutains a légèrement augmenté en 2018, pas moins de 11 des 17 municipalités de ce territoire affichent un bilan démographique négatif en ce début d’année 2019.

publicité

C’est ce que révèlent les données du décret de population 2019, qui a été publié dans la Gazette officielle du Québec le 26 décembre. Ce dénombrement est basé sur des estimations faites par l’Institut de la statistique du Québec, principalement à partir du fichier de la Régie de l’assurance maladie du Québec et d’autres estimations de Statistique Canada.

Selon le décret, la MRC des Maskoutains compte maintenant 88 334 habitants, comparativement à 87 985 l’année dernière, ce qui donne une augmentation nette d’à peine 349 résidents sur l’ensemble du territoire. On est loin de la hausse de 1058 habitants qui avait été observée au début de 2018.

Parmi les 11 municipalités qui connaissent un recul de leur population, on retrouve même la ville de Saint-Pie (-65 citoyens), dont le nombre d’habitants est habituellement en hausse. C’est le village de Sainte-Madeleine qui essuie la perte la plus importante, avec 135 citoyens en moins. Le maire du village, André Lefebvre, a noté une augmentation du nombre de maisons mises en vente par des propriétaires âgés, l’un des facteurs qui peuvent jouer, estime-t-il. « Chez les jeunes, ça fluctue aussi avec les déménagements dans les édifices de quatre et six logis. Il y a quatre ans, ça avait explosé à la maternelle, nous avons eu jusqu’à quatre classes. Nous sommes revenus à deux classes de maternelle seulement », souligne-t-il. Mais il ne s’en fait pas trop avec ces variations, qu’elles soient bien vraies ou plus ou moins réelles. « Nous allons juste payer moins cher de Sûreté du Québec », plaisante-t-il, sachant fort bien que le décret de population annuel sert de référence dans tous les aspects de la gestion municipale.

Celui de décembre 2018 apportait une bonne nouvelle au maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil. Sa ville compte officiellement 641 citoyens de plus qu’au début de 2018, un bond qui a fait grimper la population de la ville-centre de 55 707 à 56 248 habitants (+1,15 %) et qui a couvert une perte de 613 résidents ailleurs dans la MRC.

Voilà qui rapproche M. Corbeil du chiffre magique des 60 000 habitants, un objectif qu’il s’était fixé en 2013 à son arrivée à la mairie, en prévision de 2020. La population de Saint-Hyacinthe se situait alors à 54 078 habitants, soit 2270 de moins qu’aujourd’hui. Mais il faudrait encore un gain net de 3652 citoyens en une seule année pour que la cible « 2020 » du maire Corbeil soit atteinte.

Après Saint-Hyacinthe, c’est à Saint-Simon qu’on observe cette année la plus forte croissance démographique, la population du village étant passée de 1330 à 1435 habitants, en hausse de 105 résidents après trois années sans fluctuation. Viennent ensuite les villages de Saint-Hugues, qui gagne soudainement 74 citoyens, Saint-Bernard-de-Michaudville, qui en compte 68 de plus, et Saint-Jude, qui en obtient 58.

image