24 mars 2016
La rose
À Gilles St-Amand
Par: Le Courrier

Publicité
Activer le son

Une rose posthume à Gilles St-Amand, la ­mémoire vive de la Philharmonique et peut-être le plus grand bénévole de la musique que Saint-Hyacinthe ait connu. Même s’il s’est éteint le 10 mars à l’âge de 88 ans, son oeuvre n’a certes pas l’allure d’une symphonie ­inachevée. Il a consacré 70 années de sa vie à sa grande passion pour la musique et à la ­Philarmonique, devenue par la force des choses une seconde famille élargie. Cette dernière a perdu son plus fidèle ambassadeur.

image