12 février 2015
La rose
À la Cour suprême
Par: Le Courrier

Publicité
Activer le son

N’en déplaise aux conservateurs et aux évêques canadiens, le plus haut tribunal au pays a tranché que l’interdiction de l’aide médicale à mourir est inconstitutionnelle dans certaines circonstances. Il revient maintenant au gouvernement ­fédéral et aux provinces de baliser le tout avec aplomb. La loi québécoise (loi 52) doit d’ailleurs entrer en vigueur en décembre. Fin d’un débat controversé.

image