17 septembre 2015
La rose
À la raison
Par: Le Courrier

En tant que parent d’un jeune de bientôt 14 ans qui pratique le hockey à l’école et au sein de l’AHMSH, je ne peux ­qu’applaudir à deux mains à l’abandon de la mise en échec complète au niveau bantam, autant au sein de la structure Hockey Québec qu’au niveau du Réseau du sport étudiant du Québec. On priorise les habiletés techniques et le plaisir, au lieu des coups d’assommoir.

image