24 mai 2012
À la recherche de stabilité
Par: Maxime Desroches
Simon Cormier est l'un des six vétérans de l'édition 2011 toujours avec les Dodgers de Saint-Hyacinthe.

Simon Cormier est l'un des six vétérans de l'édition 2011 toujours avec les Dodgers de Saint-Hyacinthe.

C’est avec un personnel d’entraîneurs relativement nouveau que les Dodgers de Saint-Hyacinthe junior AA ont entrepris la présente campagne, le lundi 14 mai, à Repentigny.

publicité

Même s’il a longtemps gravité dans l’entourage de l’équipe, en tant que joueur, puis comme instructeur-adjoint, c’est à un tout autre défi que se frotte le Maskoutain Kevin Lefort puisqu’il combinera cette saison les fonctions de gérant et directeur général, à la suite de la décision de son mentor André Smith de se retirer momentanément des activités des Dodgers pour des raisons personnelles. Ce dernier jouera néanmoins le rôle de conseiller.

« Je suis conscient que c’est beaucoup de responsabilités pour un entraîneur de première année, mais je serai bien épaulé. Ça aide aussi que je connaisse aussi bien mon club. Parmi les plus jeunes, il y en a quelques-uns que j’ai déjà coachés, tandis qu’il y en a plusieurs avec qui j’ai joué pendant mes quatre saisons », a affirmé l’instructeur de 23 ans.

Moins de distractions

Sur le terrain, le noyau de joueurs est semblable à celui que les Maskoutains ont vu à l’oeuvre à l’été 2011. Les vétérans Jordan Beaulieu, Simon Cormier, Joël Trudeau, Jonathan Boutin-Dorion et Charles-Olivier Riendeau assureront une stabilité au sein de la formation. Selon l’instructeur Lefort, le leadership de ce groupe de joueurs sera la clé afin d’avoir un groupe uni.

« L’an dernier, il y avait eu tellement de distractions. Plusieurs joueurs étaient insatisfaits de leur utilisation, de sorte que cela s’était fait ressentir dans les performances de l’équipe. On n’a peut-être pas un club aussi talentueux que les puissances de la ligue comme Saint-Constant et Saint-Eustache, mais chacun est prêt à pousser dans la même direction », a-t-il répondu lorsque questionné au sujet de ses attentes en termes de résultats.Les Dodgers ont déniché du renfort au monticule durant la saison morte, faisant l’acquisition de l’artilleur de 22 ans Jean-Philippe Lacoste, un joueur bien établi dans la Ligue de baseball junior Rive-Sud-Métropolitain, de même que du lanceur gaucher Frédérick Brisebois, un talentueux joueur issu des rangs midget AAA qui pourrait s’avérer une arme redoutable sur la butte.Se greffent aussi à l’alignement des Dodgers les voltigeurs Philippe Lamontagne, Loïc Beaulieu, Anthony Mirrande et Dale Victor Denio, tous originaires de Saint-Hyacinthe.« On tenait à trouver du talent dans notre cour ces dernières années. Cette saison n’y fera pas exception, puisque nous aurons une dizaine de Maskoutains parmi nous. »

Débuts reportés à deux reprises

La météo n’a pas fait de faveur aux Dodgers depuis le début du calendrier régulier, eux qui n’ont toujours pas disputé leur rencontre d’ouverture locale, reportée deux fois en raison de la pluie.

Tout porte à croire que cette fameuse partie inaugurale aura finalement lieu le samedi 2 juin, au parc Saint-Sacrement, à 19 h 30, contre les Patriotes de Saint-Eustache.Entre-temps, les Dodgers auront la chance de remporter leur première victoire de la saison sur la route, eux qui présentent un dossier de 0-2 jusqu’à présent. Ils ont subi des revers de 8-7 à Repentigny et de 7-4 à Sainte-Thérèse.« La première défaite était inacceptable. On s’est donné une avance de 6-0 à notre premier tour au bâton, et on s’est assis dessus. Ça devra nous servir de leçon. Les gars ont gaffé et ils le savent. »Philippe Lamontagne, auteur d’un double bon pour deux points, de même qu’Alexandre Pion, avec un simple de deux points, ont causé le plus de dommages.

image