11 avril 2019
La rose
À nos taxis
Par: Le Courrier
publicité

Difficile de ne pas sympathiser avec les chauffeurs de taxis québécois et maskoutains face à la transformation et à la modernisation de leur industrie. Et je ne suis pas certain que le projet de loi 17 du ministre des Transports François Bonnardel règle grand-chose, même que j’oserais dire que, ces dernières années, le gouvernement du Québec a davantage nui à l’industrie du taxi en général qu’il a aidé.

image