11 février 2016
le pissenlit
À une faculté qui oublie
Par: Le Courrier

Publicité
Activer le son

Dans le dossier du centre aquatique et des corrections exigées par la Régie du bâtiment, plusieurs conseillers de la Ville de Saint-Hyacinthe ont dit avoir appris cette situation par l’entremise du COURRIER. Or, il appert que ce sujet aurait bel et bien fait l’objet d’un point d’information lors d’un ancien plénier. Quant à savoir si la ­direction générale avait dressé un portrait exhaustif de la situation et des implications, les opinions divergent à ce sujet…

image