31 août 2017
Le pissenlit
À une récidive
Par: Le Courrier

Au terme d’une séance publique spéciale tenue à l’hôtel de ville de Saint-Hyacinthe lundi, on a fait savoir au journaliste du COURRIER qu’il n’y aurait pas de point de presse et qu’on ne répondrait à aucune question. Ce n’est pas la première fois que cela se produit et que nous le déplorons dans cette page. Il s’agit d’un manque de respect envers le journal et l’ensemble des citoyens qui comptent sur notre travail pour suivre la vie politique municipale. Faudra-t-il désormais lors de telles séances que les journalistes se pointent au micro lors de la période de questions précédant les assemblées pour obtenir des réponses du maire ou de l’administration?

image