5 novembre 2020
La rose
À une soirée
Par: Le Courrier
Publicité
Activer le son

Longue, interminable même, mais pas banale. Je me suis couché aux environs de 3 h du matin mercredi, après une soirée électorale américaine assez hallucinante, merci. Pour les amateurs de politique, ce grand rendez-vous est toujours un événement attendu. L’exercice 2020 encore davantage, je dirais. Je ne me suis pas ennuyé une seule minute sur les ondes de RDI où la bibitte Rafael Jacob, chercheur associé à la Chaire Raoul-Dandurand et grand spécialiste de la politique américaine, a volé le show, à défaut de pouvoir voler l’élection. Je me suis couché et réveillé sans savoir qui allait diriger la plus grande puissance au monde, comme tout le monde sur la planète.

image