12 mai 2016
À Wickham
Agrandissement majeur pour Boire & Frères
Par: Alain Bérubé
L’entreprise Boire & Frères agrandit ses infrastructures à Wickham, pour ainsi augmenter la production de 10 %. De gauche à droite : Éric Stejskal, directeur général, Clément Boire, secrétaire-trésorier, Jean-François Plante, directeur des opérations couvoir et Frédéric Boire, assistant à la direction en administration.

L’entreprise Boire & Frères agrandit ses infrastructures à Wickham, pour ainsi augmenter la production de 10 %. De gauche à droite : Éric Stejskal, directeur général, Clément Boire, secrétaire-trésorier, Jean-François Plante, directeur des opérations couvoir et Frédéric Boire, assistant à la direction en administration.

L’entreprise Boire & Frères, chef de file dans le domaine avicole au Québec, connaît une progression fulgurante. Après avoir notamment érigé un couvoir ultramoderne dans le parc industriel d’Acton Vale l’an dernier, elle procède actuellement à un agrandissement

Publicité
Activer le son

Le projet d’agrandissement prévoit l’ajout d’incubateurs et d’éclosoirs pour une capacité additionnelle de 200 000 poussins par semaine. « Actuellement, nous produisons plus de 90 millions de poussins par année. Notre capacité augmentera ainsi d’environ 10 % », affirme le président Claude Boire.

Selon lui, ces travaux, qui seront complétés d’ici deux mois, sont absolument nécessaires. « La consommation du poulet, une viande blanche souvent ­recommandée dans une bonne nutrition, est en hausse tout comme notre part de marché, qui est d’environ 45 %. Nous aurons ainsi davantage de flexibilité lors des pics de demandes au niveau de la production », explique M. Boire.

Jean-François Plante, directeur des opérations couvoir, témoigne de la vitalité de l’entreprise familiale fondée en 1927. « En plus d’embaucher quelques nouveaux employés, nous pourrons donner davantage d’heures de travail à ceux qui sont à temps partiel. On sent une grande fierté au sein de la compagnie. Nous continuons à avancer et à voir grand, avec en plus une percée de plus en plus importante en Ontario », dit-il.

Une belle reconnaissance

L’entreprise de Wickham, qui projette aussi la construction d’un pondoir pour 60 000 pondeuses commerciales à Saint-Hugues – pour un investissement d’environ 4 M$ – a le vent dans les voiles. Elle fait de nouveau partie, tout comme l’an dernier, des 50 sociétés les mieux gérées au Canada – ayant un chiffre d’affaires de plus de 10 millions $ – selon un concours de la firme Deloitte.

« C’est encore pour nous une agréable surprise. Encore une fois, je salue la qualité et le dévouement de nos employés. La communication entre le personnel et la direction est excellente », indique M. Boire.

Boire & Frères compte plus de 450 employés. En plus d’élever des poulets et des dindes, l’entreprise produit des oeufs pour la consommation courante, l’incubation et le secteur pharmaceutique.

image